Coronavirus/Un ressortissant italien, premier cas confirmé au Nigéria

0
47

Il est un ressortissant italien arrivé au Nigeria il y a trois jours. Il est devenu le premier cas confirmé de contamination au coronavirus dans le pays selon ce le ministère nigérian de la Santé, le vendredi 28 février. C’est le premier cas d’infection signalé en Afrique subsaharienne.

 « Le patient est dans un état clinique stable et ne présente pas de symptômes inquiétants. »

Revenu de Milan le 25 février dernier, le ressortissant italien a été hospitalisé après avoir été testé positif au coronavirus à Lagos. Il est le premier malade du coronavirus confirmé en Afrique subsaharienne.

En ce qui concerne l’ensemble du continent noir, deux autres cas de contamination ont été recensés ces derniers jours en Afrique du Nord, notamment en Egypte et en Algérie.

 Ce cas au Nigéria intervient au moment où le monde se pose la question de savoir si de l’épidémie on ira vers la pandémie.

Ces chiffres qui inquiètent.

Au moins 50. La Chine, d’où est parti le virus au mois de décembre dernier est de très loin la plus concernée (plus de 78 000 personnes contaminées, dont 2 744 mortellement). L’épidémie semble y avoir atteint un pic (le nombre de nouveaux décès diminue de jour en jour) mais les autorités de Pékin parlent de la plus grande urgence sanitaire depuis 1949.

La Corée du Sud est à l’heure actuelle le deuxième foyer de contamination avec près de 1 766 cas et 13 décès et se considère en état d’alerte maximum. Mais l’Iran, plus récemment atteint, recense 26 décès pour seulement 245 signalés.

Des chiffres très évolutifs et parfois soumis à des doutes, tant les méthodes de comptage peuvent être imprécises. L’Italie est de loin le pays le plus touché en Europe avec environ 650 cas et 17 morts. Plusieurs de ses régions sont en alerte. En France, le dernier bilan est de 2 décès pour 38 personnes infectées.

Ces derniers jours, le coronavirus est apparu dans de nouveaux pays en Europe (Grèce, Roumanie, etc.), en Asie (Pakistan), en Amérique latine (Brésil avec le cas d’une personne revenue d’Italie).

Le continent africain jusque-là épargné, avec seulement trois cas recensés en Égypte, en Algérie et aujourd’hui au Nigéria, doit redoubler de vigilance avec notamment des contrôles dans les différents aéroports. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici