Daoukro
Le palais des congrès de l’hôtel de la paix encore victime d’actes de vandalismes
Le palais des congrès de Daoukro, situé à proximité de l’hôtel de la paix de cette localité, a été une fois de plus visité par des vandales dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 Août. Ce acte qui n’est pas le premier du genre, s’est déroulé à une semaine d’une importante réunion du Pdci-Rda dans ce lieu. Et comme d’habitude, les vandales se sont attaqué aux matériaux de construction, qui ornent ce joyau architectoral. En effet, construit sur le modèle du palais des congrès de l’hôtel Ivoire d’Abidjan, par le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, lorsqu’il était au pouvoir, l’édifice a été pillé et pratiquement détruit, pendant le coup d’état de 1999. Depuis lors, aucune réhabilitation sérieuse, ni de suivi n’a été entrepris. C’est une infrastructure abandonnée, qui n’était nettoyée que lorsqu’une cérémonie devait y avoir lieu. N’etant pas surveillée, elle était devenu régulièrement le nid des voyous, qui se donnaient à coeur joie, pour la piller. D’ailleurs en 2016, un individu appréhendé par le commissaire de police et ses collaborateurs, y avait mis du feu très tôt maîtrisé. Après nos investigations, il ressort que de nos jours, l’on ne sait pas qui d’entre la préfecture de Daoukro et l’hôtel de la paix a la responsabilité de ce palais, dans la mesure où son état de dégradation est très avancé. Alors que selon nos sources, ces deux entités se disputaient sa gestion au moment où il fonctionnait en plein temps. C’est cet état de fait qui explique que des virgiles soient postés à l’hôtel de la paix assurant sa sécurité, alors que le palais des congrès qui est à proximité, ne bénéficie d’aucune surveillance. Aujourd’hui à Daoukro, l’on se demande toutefois, si cet énième acte de vandalisme au palais des congrès a eu lieu dans l’intention d’empêcher la prochaine réunion du Pdci-Rda. Il faut surtout signaler que ce n’est pas l’hôtel de la paix qui a été victime d’actes de vandalismes.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici