Aïd-el-Kebir 2020/À Bouaké les fidèles musulmans ont prié pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire

0
31

A l’occasion de la célébration, ce vendredi 31 juillet 2020, de l’Aïd-el-Kebir (Tabaski) les musulmans de la capitale du centre ont prié pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire.

La prière s’est faite dans les mosquées et lieux publics, où les fidèles musulmans ont intercédé auprès d’Allah, afin qu’il aide le pays à franchir l’étape de l’élection présidentielle du 31 octobre en toute quiétude. Aussi lui ont-ils demandé dans d’accueillir dans son royaume le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet 2020.

A la grande mosquée de Dougouba, le grand imam de Bouaké, El hadj Badjawari Touré, qui a dirigé la prière, a saisi la balle au rebond pour exhorter les ivoiriens à cultiver la paix, le pardon et l’amour pour une vie harmonieuse. Il a, au terme de cette prière de deux rachats, immolé le mouton en souvenir de l’acte de dévotion d’Abraham à Dieu donnant ainsi le ton de la famille.

Les autorités administratives et politiques ainsi que des responsables des autres confessions religieuses de Bouaké ont effectué le déplacement pour apporter le soutien du gouvernement et des populations de la ville aux membres de la communauté musulmane.

Le préfet de région, Tuo Fozié, et le maire Djibo Youssouf Nicolas ont souhaité que Dieu exhausse leurs prières afin que la Côte d’Ivoire connaissance des élections apaisées le 31 octobre prochain et que l’âme du premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, repose en paix.

Le député Béma Fofana, a également pris la parole à la fin de cette prière pour adresser les remerciements du ministre des transports, Amadou Koné, à la communauté musulmane de Bouaké et particulièrement aux guides religieux pour toutes leurs prières et bénédictions formulées à l’endroit du chef de l’Etat pour que Dieu l’assiste dans ses prises de décisions à la tête de la Côte d’Ivoire. Il leur a également fait don de la somme d’un million F CFA de la part de son mandant en guise de soutien à l’occasion de cette fête.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici