Côte d’Ivoire-Bouandougou/Le principal du collège moderne appelle à la scolarisation de la jeune fille

0
2380

Contribuer à la scolarisation de la jeune fille dans la région du Béré, tel est l’objectif que vise le principal du collège moderne Bouandougou, Adom Honoré. Pour cela, il ne cesse de multiplier les actions sur le terrain en vue d’amener les parents à scolariser leurs filles et de donner l’envie aux filles d’aller à l’école. Ce samedi encore, il a invité parents d’élèves, autorités administratives, politiques et élèves à une journée au cours de laquelle il a mis l’accent sur la nécessité de scolarisation de la jeune fille. Dans l’enceinte du collège moderne Bouandougou où la cérémonie a eu lieu, Adom Honoré a donné le sens de cette rencontre.  » C’est une journée pour encourager surtout les filles qui travaillent à l’école. Nous mettons l’accent sur la scolarisation de la jeune fille conformément aux objectifs du gouvernement, l’égalité du genre. Nous sommes dans une région où la jeune fille est encore marginalisée. Notre intervention vise à encourager d’avantage la jeune fille et montrer aux parents que la jeune fille est aussi intelligente que le garçon « , a justifié le principal. C’est à juste titre qu’il a remis d’importants présents et des diplômes à 68 filles qui se sont brillamment distinguées par leur rendement scolaire, cette année. Et ce, à l’occasion de la 6ème édition de la journée de l’excellence et du mérite, avec l’appui du parrain Jean Paul Denoix opérateur économique et de nombreux cadres de la localité. Mettant à profit cette rencontre célébrant le mérite et l’excellence, le premier responsable de l’établissementqui compte 579 garçons pour 361 filles, a lancé un appel pressant aux autorités compétentes afin que les enseignements puissent se dérouler dans de bonnes conditions à Bouandougou. » Nous sommes sur un site provisoire, ce sont les locaux d’une école primaire délocalisée. L’école est démunie de tout. L’administration est logée dans une maison appartenant à un particulier. C’est dans ces conditions que nous faisons l’effort de donner l’enseignement et l’éducation aux élèves. Nous souhaiterions que les autorités se penchent sur notre situation afin que la construction du collège moderne Bouandougou soit une réalité pour que nos résultats puissent aller au- delà de ceux que nous avons aujourd’hui « , a plaidé Adom Honoré. Parrain de ladite cérémonie, Jean Paul Denoix a salué le personnel administratif et enseignant qui, malgré ces conditions difficiles donnent le meilleur d’eux pour aboutir à ces résultats satisfaisants. Il a , lui aussi, insisté sur la nécessité de scolariser les jeunes filles pour être des cadres de demain. Notons qu’en plus de ces filles, au nombre de 68, 100 garçons ont été également primés. Les moyennes requises oscillaient entre 13 et 17/20

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici