Côte d’Ivoire-Hambol/Les acheteurs de la noix de cajou se font rares

0
654

Deuxième région productrice de noix de cajou avec de 84.000 tonnes en 2017, la campagne de l’anacarde 2018 bat de l’aile dans la région du Hambol. Cela de toute évidence, crée de nombreux préjudices aux producteurs qui tirent l’essentiel de leurs revenus dans la vente de ce produit agricole. Pourtant, le prix bord champ de 500f CFA jamais égalé avait suscité de grands espoirs. Après plus de trois mois de campagne, certains producteurs ont encore par devers eux, la totalité de leur production. Dans la sous-préfecture d’Arikokaha, plusieurs tonnes d’anacarde restent stockées dans les maisons, faute d’acheteurs. Quand quelques rares se signalent, c’est pour proposer aux paysans, des prix largement en dessous du prix bord champs. Les producteurs ne comprenant plus rien à rien appellent le gouvernement à l’aide.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici