Côte d’Ivoire/La disparition du premier ministre Amadou Gon Coulibaly laisse des populations de Korhogo dans le désarroi.

0
129

Il est exactement 18h05 quand nous traversons la ville du patriarche Peleforo Gon Coulibaly, en provenance de Boundiali. En cours de route, notre téléphone n’a pas arrêté de sonne. « Les nouvelles ne sont pas bonnes. Le lion s’est éteint ». Nous avons mis cela au compte des rumeur, mais hélas, et mille fois hélas. Cette triste nouvelle sera confirmée plus tard par le communiqué de Patrick Achi au nom du Président de la République Alassane Ouattara.

La ville que nous traversons en ce moment est calme voir très calme. Des petits Groupes de populations inhabituels se forment pour commenter l’événement.

Le lion est vraiment parti. Que la terre lui soit légère.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici