DAOUKRO/La contestation de la candidature du Président Ouattara vire au pillage des biens des particuliers

0
2130

Depuis hier, des jeunes, pour la plupart des enfants, se disant opposés à la candidature du Président de la République Alassane Ouattara, à la prochaine présidentielle, entreprennent des actions, pour disent-ils, amener le chef de l’Etat à faire marche arrière.

Ils  érigent des barrages dans les corridors, organisent des marches spontanées et brûlent des pneus sur les principales artères de la ville. C’est le constat fait pour la journée d’hier lundi 10 août. Mais ce mardi ces jeunes visiblement manipulés, sont passés à une autre phase. Celle de piller les magasins et de s’en prendre aux biens des particuliers. Ils se heurteront à une farouche résistance des commerçants au niveau du marché où des jets de pierres, projectiles et autres objets ont eu lieu.

Aux dernières nouvelles nous apprenons qu’une médiation initiée par le président du conseil régional au domicile du chef de village est en cours. Notons qu’au corridor d’Abidjan, les manifestants ont mis le feu à la baraque des force de l’ordre.

Ce mercredi matin, les habitants se sont réveillés dans un climat de peur, une grande situation d’accalmie.

Le bilan

Les magasins, boutiques supermarchés et différents lieux fréquentés par les populations sont restés fermés. Les habitants sont terrés chez eux.

Les sièges du PDCI et du RHDP ont été saccagés et des véhicules personnels brûlés.

JPH


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici