16è journée de liga/Leo Messi et le Barça se baladent devant Levante (5-0)

0
291

Un triplé et deux passes décisives : Lionel Messi était dans un de ces soirs où rien ne peut l’arrêter ce dimanche à Levante (0-5). Dans le sillage de son capitaine, le FC Barcelone a ainsi repris seul la tête de la Liga. Lionel Messi est décidément dans une sacrée forme. Auteur d’un doublé avec une passe décisive dans le derby contre l’Espanyol le week-end dernier (0-4), le capitaine du FC Barcelone a fait encore plus fort ce dimanche à Levante (0-5). Il a délivré deux passes décisives et réussi un hat-trick entre les deux, ce qui le place déjà en double-double sur la saison (14 réalisations et 10 offrandes). Il a aussi atteint la barre des 50 buts inscrits en 2018 toutes compétitions confondues, avec son club et la sélection. L’international argentin était dans un de ces soirs où l’adversaire ne peut que constater les dégâts sur chaque accélération. Levante avait pourtant réalisé l’entame qu’il fallait pour bousculer le leader de la Liga, rejoint par le FC Séville et l’Atlético Madrid plus tôt dans le week-end. Marc-André Ter Stegen a par exemple dû s’interposer devant Emmanuel Boateng (6eme) et les locaux étaient dominateurs face au 3-4-3 bancal d’Ernesto Valverde, qui alignait Ivan Rakitic en piston droit et Ousmane Dembélé dans une position très reculée. Le Français n’a d’ailleurs pas rechigné à la tâche défensive, au cours d’une période où il doit tout faire pour regagner les bonnes grâces de tout le club blaugrana.

Un bijou pour le 0-4, un petit plaisir de Piqué pour conclure

Mais quand Messi a passé la vitesse supérieure, il est devenu inarrêtable. Tout a commencé avec un service parfait pour Luis Suarez (0-1, 35eme), avant qu’il ne serve lui-même. Bien lancé par Sergio Busquets, il a doublé la mise juste avant la mi-temps (0-2, 43eme) et l’a triplée dès le retour des vestiaires (0-3, 47eme). Dès lors le Barça a déroulé, à l’image de la magnifique action du 0-4, avec un centre de l’extérieur du droit de Luis Suarez au départ et une remise impeccable d’Arturo Vidal pour la finition de Messi plein axe (60eme). Gerard Piqué s’est offert un petit plaisir en fin de match, en concluant une action où il avait récupéré le ballon dans sa propre surface, avec encore la « Pulga » dans le rôle du passeur décisif (0-5, 88eme). Une dizaine de minutes plus tôt, Erick Cabaco, l’ancien Nancéien, avait été logiquement exclu pour une agression sur Dembélé, alors que l’ex-Sochalien Sanjin Prcic, entré en cours de match, n’est pas passé loin de sauver l’honneur dans le temps additionnel (91eme). Mais il était écrit que Levante, pourtant auteur d’un match intéressant par moments, ne marquerait pas. Parce qu’il ne fallait rien pour gâcher le chef d’œuvre de Messi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici