2020/Région du Poro : L’alliance pour le changement (Apc) investit le terrain pour sensibiliser et informer les populations

0
781

Accompagné de membres du bureau national et de son cabinet, Coulibaly Fononna, le tout nouveau président de l’alliance pour le changement (Apc), a effectué du 11 au 13 juillet derniers, une tournée d’information et de sensibilisation dans la région du Poro.

Objectifs ? Instruire les populations sur la question de la carte nationale d’identité, la mévente de l’anacarde,  le bien-fondé de la création du Rhdp et faire connaître les nombreuses réalisations du président Alassane Ouattara.

C’est ainsi que le président de l’Apc a sillonné les localités de Kiémou, Nahouokaha, Napié, Tioro, Komboro, Pangarikaha, Karakoro, Karakoro, Karafigué,  Sohouo, Fononvogo et Bodonon.

Coulibaly Fononna s’est dressé contre ce qu’il qualifie de « récupération politique du coût de la carte nationale d’identité et de la mévente de l’anacarde par une partie de l’opposition ivoirienne »

C’est pourquoi, il dira à son auditoire « La cni est un document qui vous sert dans tous les actes administratifs et est assujettie à un droit de timbre. C’est un document qui sera, aussi, utilisé par vos enfants pour faire leurs passeports et autres documents administratifs. La cni, contrairement, à ce que disent certains gens de l’opposition, ce n’est pas seulement pour voter. Demandez à ceux qui dénoncent le coût de la cni, combien coûte le timbre du passeport ? C’est huit fois plus cher, soit 40.000 francs, que celui de la cni », explique-t-il.

Puis d’exhorter ses interlocuteur à ne pas leur prêter oreille : « Chers parents, n’écoutez pas ceux qui vous disent de ne pas établir votre cni.Ils ne le font pas pour votre bien. Ce sont eux qui ont voté la loi, en 2014 à l’assemblée nationale, sur la non-gratuité de la cni.Une loi qui fixait le coût de la cni à la somme de 15.000 francs. C’est le président Alassane Ouattara et son gouvernement qui ont baissé le prix à 5000 francs, en prenant en charge, eux-mêmes, les autres 10.000 francs de frais. En 2009, on a eu la cni gratuitement parce que les bailleurs de fonds et autres partenaires de la Côte d’Ivoire ont payé pour nous, en prévision des élections de 2010 et ce, en vue de sortir définitivement de la crise qui a secoué notre pays », fait-il remarquer.

S’agissant de la mévente de l’anacarde, il a expliqué que c’est du à la loi de l’offre et de la demande du marché. Et non, à l’en croire,  le fait du président Ouattara et du premier ministre, Gon Coulibaly, comme on l’entend dire par des gens de l’opposition. Le chef de l’Etat et le chef du gouvernement,   selon lui, sont en train de travailler à la stabilisation du prix d’achat de l’anacarde et à doter le secteur, d’unités de transformation.

Avant de mettre en lumière, les nombreuses actions de développement à l’actif du Président de la République, Alassane Ouattara.

Et de s’engager, pour clore, à faire en sorte que l’alliance pour le changement (Apc), continue d’être un ‘’rempart’’ pour le président Ouattara, le Rhdp tout en faisant la promotion des actions du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

                                           Billy Kakao 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici