Arikokaha/Lutte contre le coronavirus. La croisade pour le don de kits sanitaires continue

0
801

Toutes les initiatives locales, en cette période où la pandémie du coronavirus sévit dans notre pays sont à saluer. C’est pourquoi l’ensemble de la jeunesse de la sous préfecture d’Arikokaha doit être saluée et encouragée dans son combat contre le coronavirus.

Le chef du village d’Arikokaha Koné Dahiri instruit sur le lavage des mains. Il inaugure le dispositif à lui offert

En effet, en plus de s’être appropriés les mesures édictées par le gouvernement, les jeunes ont entrepris d’ériger des barrages sanitaires aux entrées et sorties de leurs villages pour ne pas permettre leur accès au premier venu sans lui imposer au moins le lavage systématique des mains.

En plus de cette mesure minimale, tout nouveau transitaire pour l’une des mines d’or, est prié simplement de retourner d’où il est venu jusqu’à la fin de la pandémie.
Il faut le noter, cette décision a été prise par les jeunes au cours d’une réunion avec le sous-préfet Koffi Yao Félix, qui n’a pas manqué de leur prodiguer des conseils.

Nos mamans bénéficient également de l’enseignement du lavage des mains

« La sécurité des bien et des personnes est en priorité une affaire des forces régulières. Mais compte tenu du contexte exceptionnel, toute bonne volonté est à saluée. Toutefois vous devez agir de concert avec les forces de l’ordre. Je ne veux pas entendre que vous extorquez des fonds aux usagers. J’ose croire que votre action va s’inscrire dans la lutte sanitaire contre le coronavirus. Mettez en première ligne la sensibilisation sur les mesures prises par le gouvernement ».

Pour coller au strict respect des mesures officielle, dont l’une est le respect du couvre feu, une liste journalière de jeunes à chacun des barrages sera dressée et communiquée au Sous-préfet qui la remettra aux forces de l’ordre. En dehors de cette liste, tout autre jeune devra se soumettre à la mesure du couvre feu.

Pleine démonstration avec le jeune frère Koné Adoulais à la barrière de Nangoniekaha

A tous ces barrages, des dispositifs de lavages des mains au gel alcoolisé ou à l’eau javélisée ont été installés grâce à une équipe de jeunes volontaires appuyés par des cadres de la sous préfecture. Leur slogan, « Zéro coronavirus dans la sous préfecture d’Arikokaha ». A ce jour ce sont 19 dispositifs de lavage de mains qui ont été installés dans l’ensemble des 6 villages de la sous préfecture.

Offrir des kits, toujours des kits

« Nous allons continuer sur notre lancée. Merci à tous nos partenaires. Évidemment nous attendons que d’autres personnes de bonne volonté nous appuient. Si nous parvenons à atteindre la dizaine de dispositifs par village ce sera bien. Aller au delà sera encore mieux. Il faut que chacun comprenne l’urgence et le danger à agir vite chez nous à cause des mines d’or, lieux de proximité par excellence. Chacun comme je ne cesse de l’indiquer peut envoyer un gel de la manière qu’il lui plaît à nos parents. Pas besoin de passer forcément par nous. D’ailleurs certains cadres de la sous préfecture l’ont déjà fait. C’est en leur honneur et je leur dis merci », a indiqué Jean-Pierre HORO

Gnakouri Tostao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici