BAC 2020/RÉGION DE L’Iffou. 3823 Candidats aux portes des universités et grandes écoles.

0
645

3823 candidats de la région de l’Iffou dont 3653 de l’enseignement général et 170 de l’enseignement technique affrontent depuis ce matin du lundi 27 juillet 2020 les épreuves écrites du Baccalauréat session 2020.

Le lancement des épreuves à eu lieu au lycée moderne Henri Konan Bédié comprenant le lycée 1 et 2, en présence du préfet de région de l’Iffou, préfet du département de Daoukro,  Aka Julie, des autorités sécuritaires et des responsables de la Drenet-Fp ( Direction régionale de l’éducation nationale et de la formation professionnelle).

L’occasion a été saisie par le préfet Aka Julie de demander à tous ces candidats de rendre ce qu’ils ont appris en classe et non user de moyen frauduleux.  » Nous sommes venus au nom de la ministre Kandia Camara, pour dire nos encouragements aux élèves. l’État a fait sa part qui consistait à tout faire, afin que les enfants soient évalués et aient les mêmes chances que les enfants des autres pays. l’État a donc tout fait pour sauver l’année scolaire. Il appartient aux enfants de tout faire pour réussir leur examen. Les épreuves se déroulent dans des conditions particulières, dues à la Covid 19, mais cela ne doit pas les troubler. C’est juste une évaluation et c’est juste ce qu’ils ont appris qu’ils doivent rendre. Il n’y a donc pas lieu d’être stressé  » , a dit le préfet à la fin de sa visite des centres de composition. Non sans interpeller ceux qui veulent s’adonner à la fraude :  » Cette évaluation doit se faire dans la clarté, il n’y a pas lieu de frauder. Nous estimons que les enfants qui ont bien suivis les cours peuvent s’en sortir. C’est un examen fait pour les élèves moyens, donc il n’y a pas lieu de tricher. Nous les appelons à éviter la fraude, car il y’a des sanctions et le fraudeur aura son avenir hypothéqué « .

Quant à la ‘a Drenet-Fp, Taregue Marie Chantal, elle s’est réjouit que tout débute de belle manière. Elle a rassuré que toutes les mesures sanitaires ont été prises . Tous les acteurs à savoir enfants, responsables de l’éducation nationale, tout le monde a été outillé, pour que cet examen se déroule sans problème « , a t-elle lancé, avant d’entreprendre une tournée dans les 3 départements de la région, accueillant 7 centres.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici