Bouaké/Quand les malades mentaux envahissent la ville

0
1302

La ville de Bouaké est devenue la nouvelle cité des malades mentaux. On les rencontre à tous les carrefours dans tous les quartiers de la ville, notamment au quartier Commerce, Belleville, Kennedy, Air-France et autres. Ces malades mentaux sont la plus part des jeunes hommes et des jeunes filles dont l’âge oscille entre 25 et 30 ans, qui passent le temps à demander des pièces d’argent pour s’acheter de la nourriture pour certains, de la cigarette pour d’autres. Le plus accablant, ce sont des jeunes filles malades qui portent des bébés au dos dans cet état. Dans cette situation désolante, des hommes sans foi ni loi abusent de ces jeunes filles en couchant avec elles pour satisfaire leur libido. Et il y a des hommes qui couchent avec ces jeune filles folles pour des rituelles afin de s’enrichir financièrement. Dans tous les quartiers de la ville de bouaké et même dans les villages avoisinants, les débiles mentaux s’y trouvent. Dans les rues,  du quartier le plus animé, le Commerce, certains agressent les riverains et d’autres saccages véhicules et motos des personnes. Un de nos confrères a payé les frais le mois dernier lorsqu’un fou s’est jété sur son engin pour le saccager. Il a été obligé de faire usage de ses puissants biceps pour retrouver son engin intacte. Il y a un qui a une machette sur lui et qui par moment agresse les passants. Et ce, au vu et au su des autorités administratives et policières. On attend peut-être que le pire se produise avant de le mettre hors d’état de nuire. La capitale de Gbêkê abrite des malades mentaux dans un établissement du nom de Saint Camille situé au quartier Nimbo mais il y a encore un grand nombre de malades mentaux qui circulent dans toutes les rues. Selon nos sources, cette situation est la résultante des rituels organisées par ces jeunes gens pour un enrichissement rapide ou pour avoir de suppoosées puissances occultes.

O.K.O

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici