Cameroun/Candidat à la présidence de la FECAFOOT, Antoine Bell passe à côté de la plaque

0
586

Joseph Antoine Bell n’a pas pu réaliser son rêve de devenir le président de la Fédération Camerounaise de Football, (FECAFOOT). Et pourtant il aura cru dur comme fer jusqu’au bout. Résultat, il a été battu au finish par le candidat de Samuel Eto’o, malgré un grand soutien de nombreuses anciennes gloire du foot camerounais.

Avec le soutien des anciennes gloires du pays, Joseph Antoine Bell espérait être élu, le mercredi 12 décembre 2018, à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Malheureusement, « le gardien du siècle des Lions Indomptables » a perdu ses illusions devant le candidat soutenu par Samuel Eto, Seidou Mbombo Njoya.

Très déçu après cette troisième tentative infructueuse, Joseph Antoine Bell a marqué son amertume en déclarant que le football camerounais a raté une autre occasion. « Quand une élection finit, on dit bravo et on souhaite bonne chance à ceux qui ont gagné et que notre football se porte bien. Je crois que c’est très certainement une autre occasion ratée pour le football camerounais mais l’avenir nous le dira et bon vent à la Fédération camerounaise de football, ancienne version et nouvelle version. », rapporte le confrère en ligne camer.be.

Jojo est certes déçu, mais très fier des anciennes gloires qui l’ont soutenu dans cette bataille électorale. « Je suis très fier de ce qu’ont montré les anciens Lions indomptables, véritablement solidaires, créatifs avec des propositions. C’est surtout ce que je retiens de ce processus. Je suis reconnaissant envers ceux qui m’ont aidé durant cette campagne, que ce soit les footballeurs ou Franck Happi. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici