Concours Miss international du 9 novembre à Tokyo/Voilà pourquoi la Côte d’Ivoire sera représentée par la première dauphine

0
1663

La Côte d’Ivoire ne sera pas présente à l’édition au concours Miss Monde, apprend de source proche du Comité Miss Côte d’Ivoire (COMICI).

Elle fera néanmoins son retour à Miss international le 9 novembre prochain à Tokyo. Mais le fait surprenant, c’est que ce n’est pas la Miss élue en 2018, Suy Fatem qui représentera le pays, mais plutôt sa première dauphine, Jemima Gbato.

Selon les explications de ce choix, « toutes les élues sont toutes des figures de Miss Côte d’Ivoire. Donc au même pied d’égalité. Du coup, elles sont toutes aptes à participer aux concours internationaux. »

C’est donc Mlle Jemima, ingénieure en génie pétrolier et danseuse professionnelle qui représentera la Côte d’Ivoire 9 novembre prochain à Tokyo au Japon.

On nous rappelle aussi que, ce n’est pas la première fois qu’une dauphine ivoirienne participe à un concours international. Plusieurs cas sont légions notamment Kamara Madoussou Fineh, 2e dauphine Miss Côte d’Ivoire 1999 qui représentait la Côte d’Ivoire au concours Miss international au Japon et la première dauphine 2015 Hyllen Légré avait été élue Miss Fespam 2015 au Congo. Et dans sa politique de varier, c’est Mlle Jemima Gbato qui a été choisie par le COMICI pour hisser haut les couleurs de notre pays à la 58è édition du concours International Miss.

Pour rappel, le concours « Miss International Beauty Pageant » a pour but de promouvoir la Paix dans le monde, la bonne volonté et la compréhension des autres, notre représentante démontrera ses qualités de tendresse, de dévouement, d’amitié, de beauté, d’intelligence, d’esprit d’entreprise, et le plus important, démontrera sa grande sensibilité à l’international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici