Côte d’Ivoire/Accusé de s’etre immixé dans les élections locales, Ouattara ne répondra pas à Bédié

0
511

Interrogé par la presse sur l’accusation portée par le président du Pdci-Rda à l’égard du chef de l’Etat Alassane Ouattara quant à son immixtion dans les élections régionales et municipales d’octobre 2018, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi touré a indiqué que le gouvernement se garde de faire des commentaires. C’était lors du conseil des ministres tenu, le mercredi 17 octobre 2018 à Abidjan.

Lors du congrès extraordinaire du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-Rda) tenu à Daoukro, le président Henri Konan Bédié avait souligné l’immixtion du chef de l’Etat ivoirien dans les élections du 13 octobre 2018. Une accusation grave qui n’est pas passée inaperçue.

Le porte-parole du gouvernement ivoirien répondant aux questions des journalistes, n’a pas voulu s’attarder sur cette question.

Il l’a survolée en indiquant que, le gouvernement ivoirien ne ferait pas un commentaire particulier. Par ailleurs, l’équipe d’Alassane Ouattara a appelé les acteurs des différents bords politiques à la modération afin que, la situation ne s’envenime davantage. « Aucunement l’Etat à son plus haut niveau ne s’est immixcé dans quelque dispositif que ce soit» a-t-il dit face à la presse.

Suant aux cas de décès survenus durant ces élections, le ministre de la communication, Sidi Touré a rappelé à l’ordre tous les candidats à tenir de bons langages. En outre, il a indiqué que le ministère de l’intérieur entreprendrait des investigations aux fins de déterminer les auteurs et de situer les responsabilités. « Tous ceux qui seront pris dans le carde des troubles à l’ordre public seront sanctionnés» a-t-il menacé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici