Côte d’Ivoire/BÉDIÉ rassure

0
654

« Désormais au lieu de parler du parti unifié, il conviendrait de dire maintenant Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la PAIX (RHDP). Cela éviterait bien les amalgames et les confusions. Cet accord politique ne signifie nullement la dissolution du PDCI-RDA auquel j’ai souhaité une longue et longue vie », a dit Henri Konan BÉDIÉ, qui recevait à sa résidence de Daoukro, les journalistes le jeudi &ç avril 2018. Cette rencontre intervenait au lendemain de la signature du manifeste du parti unifié par l’ensemble des partis du RHDP. Suite à la signature de cet accord, plusieurs manifestations de pro et anti parti unifié se sont déroulées au siège du parti septuagénaire à Cocody. Nul doute que le sphinx de Daoukro entend calmer les esprits des uns et des autres en mettant les points sur les i. « Je vous remercie d’avoir fait le déplacement à ma résidence de Daoukro, ce jour, afin de faire une clarification sur un point important de l’actualité », a-t-il dit d’entrée de jeu, avant d’ajouter que « le document signé qui fait l’objet de commentaires passionnés, est un accord politique intervenu entre les partis membres du RHDP et non un manifeste annoncé précédemment » et que « cet accord politique consolide l’Alliance existant entre les partis politiques membres du RHDP depuis la mise en place le 18 mai 2005 à Paris et la plateforme qui les régit ». Selon le n° 1 du PDCI, son parti présentera en RHDP en 2020, un candidat à l’élection présidentielle en souhaitant l’appui de ses Alliés compte tenu des sacrifices qu’il a consentis pour les uns en 2010 et 2015, mais que cette question est en discussion. « Pour les investisseurs qui ont fait confiance à notre pays, cet accord politique engage les partis membres du RHDP et tous les électeurs en Côte d’Ivoire à procéder aux prochaines municipales, régionales et présidentielles dans la sérénité, la sécurité de tous, et dans la non-violence : Autrement dit dans la paix. Nous disons cela pour rassurer les investisseurs dont certains commençaient déjà à craindre pour leurs activités et pour leurs projets. Compte tenu de tout ce qui précède, je vous dis à bon entendeur salut », a-t-il conclu.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici