Côte d’ivoire / Bocanda : 20 km de route reprofilés à hauteur d’un milliard de F Cfa

0
1375

Bocanda
20 km de routes reprofiles à hauteur d’un milliard
Fini le temps où circuler dans les rues de Bocanda était quasiment impossible. Grâce au nouveau maire, Kramo Kouassi, la ville vient d’obtenir 20 km de route, qui ont été reprofiles à hauteur d’un milliard de F Cfa. Cette information a été donnée par le maire, lors d’un point de presse, qu’il a animé le jour de son investiture.  » Nous avons eu la grâce d’obtenir un financement de reprofilage de nos routes. Ainsi 20 km ont été reprofiles à hauteur d’un milliard de F Cfa. Nous espérons que nous n’allons pas nous arrêter à ce rechargement de route en terre. Et que nous aurons la possibilité de bitumer ces routes », a souligné Kramo Kouassi, a l’entame de ses propos. Puis, de dire qu’il ne pouvait pas rester insensible aux difficultés de déplacement de ses parents dans sa commune, compte tenu des routes impraticables. Et de rassurer que des travaux d’assainissement seront effectués, pour entretenir ces routes reprofilees.  » Dès travaux d’assainissement auront bientôt lieu. Il va falloir faire des caniveaux. Surtout, il faut que cet investissement puisse être sauvegardé. Car ces routes en terre, si elles ne sont pas entretenues, il suffit de 2 à 3 pluies, pour que nous revenons à la case de départ », a t-il continué. Une situation appréciée par les populations qui peuvent aisément rejoindre leur domicile quelque soit leur lieu d’habitation. « Le reprofilage des routes est une véritable épine enlevée de nos pieds. Dans le passé, il était difficile de nous déplacer. En tant que commerçante, nous avions des problèmes, pour acheminer nos marchandises au marché. Maintenant, c’est chose facile », renchérit Dame Kone Mariam, commerçante au marché. Son point de vue est soutenu par plusieurs personnes, d’autant plus que depuis le reprofilage des routes, les moto taxis à trois roues ont fait leur apparition dans la commune. A la grande satisfaction des populations. « Maintenant, nous avons des moyens de déplacement, pour regagner nos différents lieux d’habitation. Ces moto taxis nous rendent de grands services. Mais, cela est possible grâce aux routes, qui ont été reprofilees », soutient N’Guessan Richard, fonctionnaire en service dans la localité. En plus du reprofilage des routes, le maire Kramo Kouassi compte s’attaquer à la salubrité. « Nous allons nous arranger, pour enlever les immondices qui cohabitent avec les populations, surtout sur la place du marché. Nous allons rapidement mettre en place une organisation, qui pérennise l’enlèvement des ordures », a t-il promis.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici