côte d’Ivoire-Bondoukou/Qui viendra stopper la fuite de l’anacarde vers le Ghana

0
806

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la fuite de l’anarcarde par la frontière du Ghana à Bondoukou, est un véritable noeud gordien pour les producteurs. Et pourtant de nombreuses actions en vue d’éradiquer le fléau ont été entreprises. Le trafic qui se faisait par le passé en cachettes, à motos ou dans des tricycles tend à s’intensifier se faisant maintenant  avec des colonnes de remorques. Les raisons évoquées par les producteurs de la noix de cajou sont liées au prix d’achat. Selon eux, le kilogramme d’anacarde est acheté au Ghana à 1100 F CFA contre 550 FF CFA ou 650 ou tout au plus 700 FCFA. Aujourd’hui, nous confie une source anonyme, ce sont plus de 80 camions qui sont entrés au Ghana. Cette même source parle de l’existence d’un guichet unique à Bondoukou vers le Ghana. Ainsi une remorque paierait 1.400.000F FCA, un véhicule 10 roues 800.000 F FCA, une six roues 600.000 F FCA et une Kia 350.000 F FCA. Face à cette  situation  irritante  au plus haut point pour les jeunes, est en passe de  les obliger initier, à travers des comités d’éveil, à opérer des saisies de produits.

Pohé Nazaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici