Bongouanou
Ahoua N’Doli équipe la cantine du groupe scolaire Hôpital
Menacée de fermeture, par manque de bancs et de couverts, la cantine du groupe scolaire Hôpital de Bongouanou, pourra encore assurer des repas aux nombreux élèves qui la fréquentent. Ce, grâce à l’inspecteur général d’Etat, Ahoua N’Doli Théophile, qui a répondu favorablement aux sollicitations des responsables de du groupe scolaire Hôpital. il a fait don d’un équipement en bancs et couverts à cette cantine. Et cela selon lui, pour satisfaire le droit à l’éducation. « La présente action entend ainsi, à terme, assurer le plein épanouissement de nos enfants, en formant des enfants pour assurer la relève de demain. Mais, pour qu’il en soit ainsi, il faut aux parents que nous sommes permettre à nos enfants de suivre effectivement et en toute liberté les cours qui leur seront dispensés, c’est-à-dire à la fois avec l’esprit et le corps disposés » a relevé l’inspecteur général d’Etat. Aussi, il a souligné que :  » Si donc nous voulons que nos enfants soient libres dans la tête pour mieux étudier, il est important à la fois pour les parents et pour les autorités de réunir toutes les dispositions afin d’éviter à nos enfants d’avoir faim ; ce qui les empêcherait, de toute évidence d’être libres. Et, l’un des moyens les plus efficaces pour permettre aux élèves de jouir convenablement à la fois de leur droit à l’éducation et celui de la nourriture est la mise en service de la cantine ». Et de dire que son geste contribue aux actions du gouvernement :  » J’ai ainsi modestement essayé d’apporter, en tant que fils et cadre du Moronou, ma contribution à l’éducation de nos enfants. Nous contribuerons ainsi à la réalisation de l’ambition du Gouvernement ivoirien de faire en sorte qu’à l’horizon 2025, tous les élèves de Côte d’Ivoire inscrits dans les structures de l’éducation de base, prennent un « repas chaud et équilibré » chaque jour ». Ahoua N’Doli a demandé aux élèves de bien travailler en classe, afin que leurs résultats deviennent meilleurs. Il a félicité les responsables du secteur de l’éducation, pour l’excellent travail qu’ils abattent. Le président du comité d’organisation, Koffi Brou Thierry a précisé que le groupe scolaire Hôpital compte 4 écoles primaires et une maternelle, pour 36 enseignants et 1176 élèves. Le secrétaire général 1 de préfecture de Bongouanou, Gbongbo André, a quant à lui, traduit au donateur toute son admiration, pour les actions de développement qu’il ne cesse de poser dans la région. Il l’a remercié pour cet intérêt à l’éducation et a souhaité que d’autres cadres lui emboîtent le pas. C’est l’élève de Cm2, Kpagni Koua Daniel, qui au nom de ses camarades dira merci à l’inspecteur général d’Etat et lui promettra que non seulement, ils prendront soin de ce don et surtout, ils travailleront bien à l’école. Il a profité de l’occasion, pour égrener plusieurs doléances. Il s’agit de posséder des vivres, afin d’avoir de quoi manger plusieurs jours, de la réhabilitation de la cantine et des latrines, de l’installation de l’électricité dans les salles de classes, d’une salle multimédia, pour s’initier à l’informatique, d’une sirène, de l’équipement en ordinateur du bureau des directeurs et enfin, la clôture de leur établissement.

E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici