Côte d’ivoire / Bongouanou : Les paysans invités à sécuriser leurs terres

0
539

Bongouanou
Les paysans invités à sécuriser leurs terres
Les paysans en général de la région du Moronou, et particulièrement les producteurs du binôme café-cacao ont été sensibilisés à adhérer au recensement des producteurs et de leurs vergers. Cette sensibilisation a été faite par Coulibaly Whatami, directeur chargé des délégations régionales et de la commercialisation intérieure du conseil café cacao. C’était le 06 novembre au foyer des jeunes de Bongouanou, en marge du lancement de la campagne 2018-2019 du Cafe-Cacao. « Je voudrais revenir sur une activité qui nous tient à coeur au niveau du conseil café cacao et surtout qui est une priorité du gouvernement. Il s’agit du recensement des producteurs et de leurs vergers, afin de maîtriser les effectifs, pour mieux mener des actions, pour les acteurs de la filière. Donc, il faudrait que tous, vous vous inscrivez dans cette activité », a souligné Coulibaly Whatami. Puis, d’inviter les producteurs à faire passer le message à leurs collègues et parents, afin que cette opération soit un succès dans le Moronou. Il n’a pas omis de leur demander, pour cette nouvelle campagne, de rester dans la même dynamique de la campagne précédente, qui a été une réussite dans leur délégation. Le directeur régional de l’agriculture et du développement durable, Silue Ninhintoh, au nom de la tutelle, a abondé dans le même sens, que Coulibaly Whatami. Il a demandé aux producteurs de s’approprier la volonté chère du gouvernement à savoir la sécurisation des portions de terre. Tout en donnant les avantages d’avoir sa terre sécurisée, le directeur régional a pu rassurer les uns et les autres, du bien fondé de cette opération. Il a souhaité que le Moronou soit une référence dans le déroulement de cette activité, à travers une mobilisation des producteurs. Le préfet de région du Moronou, préfet du département de Bongouanou, Mme Akasson Bernadette, a appuyé les deux précédents intervenants, en exhortant les paysans à adhérer massivement à ce processus de sécurisation des terres. Bien avant cette sensibilisation du monde agricole, la directrice régionale de la délégation du conseil café cacao de Bongouanou, Mme Mian Myriam, a fait le bilan de la campagne précédente. Un bilan jugé satisfaisant, au regard des chiffres donnés, surtout de la place nationale qu’occupe la délégation régionale de Bongouanou, depuis 3 campagnes, et cela en matière de qualité des productions. Ainsi, elle a révélé que la délégation qu’elle dirige a finit première en 2015-2016, 4 ème en 2016-2017 et encore première en 2017-2018. S’appuyant sur ce bilan satisfaisant, Kacou Dadie Arsène, chef du service commercialisation intérieure au conseil café cacao, a félicité tous les acteurs de la filière de la délégation et leur a donné les nouvelles dispositions prises, afin qu’en les appliquant, ils consolident leur position au plan national.
E. Pisani

Légende : Coulibaly Whatami (à l’extrême droite) a montré le bien fait du recensement des producteurs et de leurs vergersu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici