Côte d’Ivoire-CEI/Alain Dogou du FPI et Yapi Yapo Daudet se retirent.

0
608

Alain Dogou, du FPI, Yapi Yapo Daudet (LMP, Ligue du mouvement pour le progrès) représentant de l’opposition au sein de la commission centrale de la CEI, ont décidé de suspendre leurs activités au sein de l’organe centrale de l’institution.

Il faut savoir que le siège du PDCI est resté vacant depuis que le représentant a refusé de prêter serment en dernière seconde mi-septembre, et désormais ceux de l’AFD, dont fait partie le FPI, et de la LMP, désertés depuis ce mercredi.

Les formations proches de la frange du FPI reconnue par les autorités, exigent une recomposition de la CEI, en préalable à toute participation aux activités de l’institution, chargée de l’organisation et du contrôle du processus électorale. Du côté de l’opposition, seule Henriette Lagou Adjoua, proposée par le parti RPC-paix, est encore membre active de la commission centrale.

L’opposition dans un communiqué commun, enjoignent le gouvernement à « sortir du fétichisme des dates », appelant ainsi à un report du scrutin, le temps de réformer la CEI, qu’ils jugent partiale. Les deux représentants de ces coalitions évoquent également une « mascarade électorale », de laquelle ils ne veulent pas « se rendre complice ».

Une fois encore, ils appellent le gouvernement et le président de la République à s’asseoir autour de la table « afin de convenir des réformes nécessaires ». L’ouverture du dialogue est toujours exclue à ce stade par les autorités, qui souhaitent s’en tenir à la date du 31 octobre pour le premier tour de l’élection présidentielle.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici