Côte d’ivoire / Daoukro : 7 966 candidats au Bepc mis en garde contre la tricherie

0
563

Daoukro ( Bepc )
7966 candidats mis en garde contre la tricherie
Une semaine après les épreuves orales, les élèves en fin de premier cycle de la région de l’Iffou ont entamé, les épreuves écrites du Bepc à l’instar de leurs camarades sur toute l’étendue du territoire national. Les 7 966 candidats concernés par ces épreuves ont été mis en garde contre la tricherie, par la Drenet-Fp ( Directrice régionale de l’éducation nationale et de la formation professionnelle ), Tarègue Marie Chantal, qui a d’ailleurs procédé au lancement officiel à Ouéllé, en présence du sous-prefet Sery Nakore Marie Angèle. La première responsable de l’éducation nationale de l’Iffou a été très catégorique : « Nous sommes venus dire aux élèves de respecter scrupuleusement les consignes données par Mme le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, à savoir s’éloigner des actes de tricherie. Il leur a été formellement demandé de ne pas utiliser de téléphone portable ou autre supports numériques, au risque de passer 5 ans sans composer un examen ou concours. A notre niveau, nous serons très rigoureux sur ce point, durant tout le long des examens ». Lors de son passage dans les trois centres d’examen de Ouéllé, ainsi que ceux de M’Bahiakro, Taregue Marie Chantal a tenu à encourager les candidats et les a exhorté à garder leur calme, afin de composer dans la sérénité. « Je vous demande de ne pas paniquer et de donner le meilleur de vous même. Il n’y a rien de sorcier, c’est ce que vous avez appris durant l’année scolaire, que l’on vous demande de rendre. Bonne chance à tous », leur a t-elle dit. Le sous-préfet de Ouéllé, Sery Nakore Marie Angèle, au nom du préfet de région de l’Iffou, préfet du département de Daoukro, a visité également tous les centres d’examen, pour s’imprégner du bon déroulement des épreuves. Elle a saisi l’occasion pour prodiguer de sages conseils aux candidats. « Nous sommes aujourd’hui devant vous, pour vous encourager et vous souhaiter une bonne chance. Croyez en votre étoile. Concentrez vous et rendez bien tous ce que vous avez appris durant l’année scolaire. C’est à ce prix que vous allez réussir cet examen, qui est un parchemin, pour être un cadre demain », a t-elle indiqué aux candidats. Elle leur a également recommandé d’avoir un bon comportement en ne s’adonnant pas à la tricherie.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici