Côte d’Ivoire-DAOUKRO/La mairie engage la lutte contre la divagation des animaux

0
539

Le lundi 14 Janvier 2019, le maire de la commune de Daoukro, professeur Djè Koffi Aubin a réuni à la préfecture tous les chefs de quartiers, de villages, les éleveurs, les bouviers, les agents du ministère des ressources animales et halieutiques et tous les acteurs de la filière de l’élevage en vue d’échanger avec eux sur cette question de divagation d’animaux domestiques, notamment les moutons, chiens, cabris, bœufs et porcs.
Pour l’autorité municipale, même si ce mal ne peut pas être éradiqué, il faut rechercher des solutions pour qu’il soit réduit. Car ces animaux polluent la ville et sont à la base de nombreux accidents de la circulation.
Plusieurs campagnes de sensibilisations avaient été initiées lors du mandat écoulé, pour inviter les propriétaires de ces bêtes à prendre toutes les dispositions utiles pour les retirer des rues. Malheureusement la situation demeure toujours inquiétante et préoccupante. Les moutons sont les plus nombreux dans les ruelles. Pour y faire face la mairie a mis en place sa brigade qui les saisit et les parents viennent les récupérer pour une amende. Mais le cas des bœufs est beaucoup plus difficile. Raison de plus pour la municipalité de prévoir dans son programme triennal, la création d’un parc à bétails qui, non seulement va servir à la vente des transhumants mais également pour mettre en fourrière ces bêtes une fois saisies.

Pour l’heure, l’accent est toujours mis sur la sensibilisation et des actions sur le terrain. « Surtout pas de répression pour le moment, il nous appartient de rechercher les moyens pour que les animaux ne rentrent pas en ville. Et donc si ces moyens sont trouvés, et que les éleveurs de ces animaux n’empruntent pas ces voies, alors nous passerons à la phase de répression », a mentionné le maire Djè Aubin.
Il faut noter qu’à la fin de la réunion, le maire et ses collaborateurs, N’Guessan Nicolas, Konan Evariste respectivement 4è et 2è adjoint et autres chefs de services de la mairie, accompagnés des participants, ont fait le tour de la ville pour voir les endroits qui serviront à faire le corridor de passages des animaux domestiques pour éviter qu’ils passent en ville.
De son côté, le préfet de région a conclu la séance de travail en ces termes : « Avant, avec un simple pardon nos parents acceptaient beaucoup de choses. Mais avec les jeunes qui arrivent, ce n’est pas évident. Donc on dit gouverner c’est prévoir. Alors cette réunion est très importante. Nous sommes des travailleurs, nous faisons des busness, mais faisons le avec foie et profession. Vous n’êtes pas seuls, il y a des responsables pour vous encadrer et vous aider. Mais c’est d’abord votre problème. Je serai très regardant sur ce , a laissé entendre l’autorité administrative, Koné Lobognon.
Pour bien traiter le sujet, en plus d’ un document qui sera produit par le maire avec les points arrêtés au cour de la réunion, un comité comprenant tous les acteurs de l’élevage sera aussi mis en place pour le suivi des décisions arrêtées.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici