Côte d’ivoire / Daoukro : Le monde rural sensibilisé à concilier l’agriculture et le reboisement

0
599

Daoukro
Le monde rural sensibilisé à concilier l’agriculture et le reboisement
Ekra Koffi, président de l’Ong Agro-ecologie Côte d’ivoire et ses collaborateurs ont lancé, une campagne de sensibilisation envers le monde rural à Daoukro. Cette campagne consiste à faire comprendre aux parents paysans, la nécessité de concilier l’agriculture et le reboisement, afin de lutter contre la déforestation dans la région.  » Notre Ong, basée à Daoukro, travaille dans le domaine agricole et environnemental. Cette zone autrefois boucle du Cacao a connu le départ de ses bras valides, vers la nouvelle boucle du Cacao dans l’Ouest. Cela, à cause du vieillissement des vergers et de la déforestation. Voyant donc l’avancée du désert dans cette zone, nous organisons des séances de sensibilisation, afin de motiver nos parents à concilier l’agriculture et le reboisement. Ainsi, nous leur demandons de prendre soin de leurs plantations et surtout de développer la forêt à travers le reboisement », a souligné Ekra Koffi au terme de la séance de travail avec les paysans, qui ont effectué le déplacement. Puis, de dire qu’il se base sur la rareté de la pluie à cause du manque de forêt, pour leur faire percevoir le changement climatique. Ce qui est préjudiciable, pour leur culture.  » Nous leur avons suggéré dans ce sens, les nouvelles techniques culturales qui respectent l’environnement. Nous leur apprenons comment mettre des arbres en intercalaire dans leurs cultures », a t-il soutenu. Ekra Koffi profite de ces campagnes de sensibilisation, pour apporter un appui aux associations de femmes, en leur remettant des semences de maïs. Une campagne appréciée par les paysans à l’image de Dame N’Dri Albertine, présidente d’une association de femmes du vivriers, qui indiquera que :  » Cette Ong nous permet de comprendre l’évolution du climat et les dangers pour nous agricultrices. Le plus important, elle nous forme sur des mécanismes, pour concilier l’agriculture et la préservation de la forêt. Ce qui nous sera bénéfique ». A la fin de la campagne de sensibilisation, un planting d’arbres a eu lieu dans un champs d’une des bénéficiaires.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici