Côte d’ivoire / Daoukro : Les enfants de la maternelle de Kongo Lagou comblés

0
1018

Daoukro
Les enfants de la maternelle de Kongo Lagou comblés
Les 150 enfants de la maternelle, du groupe scolaire Kongo Lagou de Daoukro, sont répartis à la maison, le 21 décembre, avec le sourire. Et pour cause, Théophile Kouassi, cadre de la localité, a répondu favorablement à la doleance de la directrice de cette école maternelle, qui a sollicité son appui, pour combler de cadeaux et de gaieté les enfants de cet établissement. « L’année dernière, j’ai été parrain de l’arbre de Noël, du groupe scolaire Kongo Lagou de Daoukro. Et à la fin de la cérémonie, j’ai été sollicité pour apporter mon appui, pour l’édition de cette année. Etant fils de Daoukro et particulièrement du quartier de Baoulekro, il était important pour moi, de rendre à mes parents ce qu’ils m’ont donné. Et je leur ai promis que tant que j’aurais la force, les moyens et la vie, chaque année, je ferais cet arbre de Noël, pour égayer leurs enfants et les rendre heureux. L’an passé cela a été un succès et cette année, nous avons voulu encore combler les enfants de cette maternelle » a indiqué le parrain à la fin de la cérémonie. Théophile Kouassi a également profité de l’occasion, pour inviter tous les cadres à s’investir dans le développement de leur localité. Surtout, ce fut une aubaine pour lui, de conscientiser les enfants à prendre au sérieux leurs études.  » Nos parents nous ont envoyé à l’école et nous avons étudié pour réussir notre vie. Nous revenons ici pour dire aux jeunes gens, que là où ils sont aujourd’hui, nous y étions il y’a des années. Et nous avons traversé des moments difficiles comme c’est le cas de nos jours pour eux. Mais nous avons étudié pour nous en sortir. A eux d’en faire autant. Il faut qu’ils se battent, travaillent, respectent leurs parents et leurs éducateurs. Il faut qu’ils soient sage et studieux. Car, il n’y a qu’en faisant cela, qu’ils pourront aller loin. Mlle Lagou Henriette, directrice de cette maternelle, au nom de ces 7 collaboratrices, a remercié le parrain et attiré l’attention de tous, que cette activité régulière, permet d’augmenter chaque rentrée scolaire, le nombre d’élèves dans l’établissement. Le président du Coges, Kouadio Armand a plaidé pour la construction d’une clôture et le renouvellement des jeux des enfants.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici