Côte d’Ivoire/Des éléments de la FESCI déférés à la MACA

0
660

Le mardi dernier, de violents affrontements éclataient entre étudiants et policiers. La fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) manifestait pour s’opposer aux frais annexes liés aux inscriptions dans les établissements scolaires.
8 élèves, membres de la FESCI, interpellés lors de la manifestation ont été déférés à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) après avoir été présentés au Parquet hier vendredi 14 septembre 2018, a-t-on appris de sources sécuritaires.
Les élèves Alla Jean, Yves Kouamé, Aboubakar Traoré, Sidick Diallo, N’Guessan Djibril, Youssouf Koné, Danho Aziz et junior Karmel ont été écroués à la MACA pour « troubles à l’ordre public ».
Sur une chaîne de télévision privée hier, le premier responsable de la FESCI Fulgence Assi Assi a dénoncé l’incarcération de ses camarades avant de réclamer leur libération.
« Nous dénonçons cette incarcération et appelons à la libération immédiate de nos camarades qui n’ont fait qu’exprimer la frustration des leurs qui ne pourront pas aller à l’école du fait de la double inscription. Les élèves incarcérés n’ont pas volé. Ils n’ont pas cassé. Ils ont simplement dit non à la double inscription. Leur place n’est pas à la MACA. Ne préparons pas d’autres troubles sur le terrain », a averti le secrétaire général de la FESCI.
Notons que la FESCI s’oppose aux frais annexes liés aux inscriptions dans les établissements scolaires. Pour le syndicat des élèves et étudiants, il faut mettre fin au paiement de tout frais autre que les 6000 FCFA payés en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici