Côte d’Ivoire-Diabo/Des militants PDCI-RDA disent «Non» et «Non» au choix de Bédié

0
786

Le vent de la révolte, le virus des contestations des choix des candidats par les directions des partis politiques va souffler dans les jours à venir sur la petite localité de Diabo, ville située à environ 15 km de Bouaké.

En effet, sans la sortie officielle de la liste des personnes allant conduire les listes aux futures élections municipales et régionales à venir au PDCI-RDA, les centaines de militants du plus vieux parti se sont retrouvés ce jour Fête de la Tabaski ,le mardi 21 Août 2018, dans la cour du doyen Yoboué Lazare, pour protester contre le choix du maire sortant Koumouin Konan René devant porter le logo du PDCI-RDA à Diabo.

Leur porte parole Kouakou Kouakou dit  »Nivaquine », secrétaire général PDCI-RDA Diabo4 explique :

 » Ici à DIABO, depuis belle lurette, quand il y’a lieu de voter, c’est toujours les indépendants qui gagnent.Le secrétaire exécutif Maurice Kakou Guikahué est venu à Botro pour nous dire que cette fois -ci, on passera aux primaires puisque c’est eux-mêmes qui prennent les décisions, donc on passera aux primaires, ce qui a été salutaire. Mais à notre grande surprise, la direction du parti choisit un candidat sans toutefois consulter la base. Ce qui fait vraiment mal à toute la population. C’est pour cela d’un commun accord, les secrétaires généraux, présidents de Comités, présidents JPDCI-RDA et les présidents UFPDCI-RDA, avons décidé de ne pas suivre la direction du parti parce-que nous n’aimons pas les décisions climatisées, ça suffît.

Il faut que la population, elle-même choisisse son candidat .Elle sait qui peut faire son affaire. Ce n’est pas eux qui doivent choisir les gens à notre place.Nous disons Non et Non.Nous avons donc décidé cette année encore de voter pour le candidat indépendant Yao Sanian  », a-t-il affirmé.

 »Nivaquine » appelle donc la direction de son parti à rapidement corriger cette  » erreur  » et à faire respecter le choix de la base.

 » Je pense qu’il n’est pas encore tard, la direction du parti peut se ressaisir sinon elle sera fort étonnée de voir un indépendant gagner à Diabo. C’est vraiment grave. J’attire donc l’attention du parti afin qu’elle se ressaisisse en choisissant M.Yao Sanian qui est le choix de tous les militants du PDCI-RDA de Diabo. Aujourd’hui, la population ne jure que par Yao Sanian qui a toujours proche été d’elle  ».

Dans le souci d’équilibrer l’information, nous avons rencontré le maire, par ailleurs Sénateur de la région de Gbêkê Koumoin Konan René qui dit ne pas comprendre l’attitude de ses frères militants du parti septuagénaire quant à son choix par le président Aimé Henri Konan Bédié.

 » J’ai été élu maire indépendant en 2013 et sénateur indépendant en 2018. J’ai remis ces victoires au PDCI-RDA. Je suis le maire sortant, membre du bureau politique, directeur local de campagne et coordonnateur RHDP à son temps.Je suis surpris par ces réactions. Si le président Bédié a porté son choix sur moi,il a fait un bon choix. J’ai un bilan très satisfaisant.

Aujourd’hui, c’est moi qui travaille pour le PDCI-RDA à Diabo, si le président Bédié me choisit pour représenter le PDCI-RDA, il ne devrait pas avoir de problèmes  », a répondu Koumoin Konan René.

Étaient présents à cette réunion, en plus des secrétaires généraux de section, de présidents de comité de base,on peut souligner la présence du coordonnateur JPDCI-RDA de Botro2 Kouassi Koffi Élisée et Teclé Yvonne, présidente des femmes.

Avec Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici