Côte d’Ivoire/ Diabo: le maire de la commune Diéto Kouamé Marcel offre un préau au CSU

0
445

Le premier magistrat de la commune de Diabo Diéto Kouamé Marcel dit (Dkm), a procédé à la coupure du ruban d’un préau flambeau neuf offert au centre de santé urbain (Csu), par le Conseil municipal pour répondre aux différentes préoccupations que les populations soulevaient dans ce sens. C’était le vendredi 12 janvier 2024, en présence des membres du Conseil municipal, des guides religieux, des chefs traditionnels, du corps médical et de la population.

Le plus jeune maire de la Côte d’Ivoire Diéto Kouamé Marcel a offert un préau flambeau neuf au centre de santé urbain de Diabo à un coût de prêt de 12 millions de FCFA pour le bonheur de la population.

Dans un premier temps prenant la parole, le premier responsable du centre de santé urbain de Diabo Dr Ayemon Koffi représentant le directeur départemental de la santé de Diabo a salué ce don à l’endroit de la population et remercié le donateur en lui promettant de prendre soin de cet édifice en encourageant les parents à le visiter.

<< Ce préau nous permettra d’atteindre nos objectifs de vaccination dans le cadre du projet élargie de vaccination dont la cible concerne les femmes enceintes, les enfants de 0 à 22 mois et les filles de 9 ans. Je voudrais donc à cet effet vous témoigner notre profonde reconnaissance. Je m’engage à œuvrer pour son soin et son maintien pour la réussite de la mission pour laquelle il a été affecté>>, a-t-il confié, avant de laisser la parole au donateur.

Dieto Félix a fait savoir que << Ce projet a été initié il y a quelques années et pour nous s’était une priorité. Nous nous réjouissons parce que nous avons pu construire cet abri pour nos mamans et nos enfants. Je salue tout le conseil municipal pour le travail. Également comme vous le constatez en si peu de temps la rénovation de la mairie de Diabo>>, s’est-il exprimé sous un tonnerre d’applaudissements.

Mme le sous-préfet de Diabo APO Sage Yolande représentant le préfet du département de Diabo, a dans cette même veine, traduit ses remerciements au donateur et à son équipe tout en demandant aux bénéficiaires d’en faire bon usage en assurant son entretien afin de le garder en bon état

Le centre de santé a ouvert ses portes en 1982 et a été érigé en centre de santé urbain (Csu) en 1996. Il enregistre environ 6 000 naissances par an.

Yero Kouadio

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici