Côte d’Ivoire-Éducation nationale/La DSPS à l’ouvrage pour l’immatriculation des élèves au primaire

0
4714

Les différents succès enregistrés par le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ne l’autorise plus à faire les choses au hasard. C’est fort de cette réalité que Madame la ministre Kandia Camara a initié avec ses collaborateurs de la Direction des stratégies de la planification et des statistiques, (DSPS) l’immatriculation de l’ensemble des élèves de Côte d’Ivoire. Si cela était déjà une réalité au secondaire, elle tend de plus en plus à l’être au primaire.

Sous la houlette de MR Mamadou Fofana Premier responsable de la Direction des Stratégies, de la Planification et des Statistiques (DSPS) un séminaire de Formation à l’endroit des correspondants Dsps des 300 Inspections de l’Enseignement Primaires et Préscolaire (IEPP) s’est tenu les 07,08et 09 janvier 2019 à Jacqueville.
Dirigé de main de maître par son sous directeur des systèmes d’information M  COULIBALY Gninhoyo, ce regroupement est le deuxième du genre en l’espace d’un mois après celui tenu en décembre à l’endroit des chefs de circonscription. 
Il s’agit, dira le Directeur, « de retrousser les manches au niveau du primaire pour atteindre l’objectif de 100% des élèves immatriculés du Cp1 au cm2. Pour l’instant nous en sommes à moins de 50% et cela n’est pas du goût de Mme la Ministre Kandia Camara. »


Pour y parvenir, le sous directeur et son équipe ont mis en place l’Application de Gestion de la Carrière au Primaire (AGCP) ouvert à l’endroit de toutes les IEPP et une version déconnectée à l’endroit des Directeurs d’écoles pour palier au difficultés de connexion à Internet dans certaines régions.


Ces différents regroupements ont donc pour objectifs le renforcement des capacités des acteurs de la chaîne de production des données.


Malgré ces efforts, force est de constater que le manque de matériels informatiques ainsi que les problèmes de connexion a internet sont un frein à ce projet novateur.
Si une politique en matière d’acquisition de matériels informatiques à l’endroit des enseignants était soutenue par un projet viable du genre «  un enseignement un ordinateur » avec des coûts réduits et des conditions faciles d’acquisition, nul doute que cela donnerait un coup d’accélérateur à cette activité. D’ailleurs comme le dira le sous Directeur «  l’intégration des Technologies de l’information et de la Communication (TIC) ne deviendra une réalité dans le système éducatif tant dans le processus enseignement/apprentissage que dans la gestion administrative, que si elle est soutenue par une politique rationnelle d’équipement en infrastructures adaptés et un système de renforcement de capacité en cascade qui donne les moyens aux enseignants de mettre sur les rails des TIC, les élèves qui n’attendent que ça ».
En attendant, la DSPS, avance avec ses stratégies fort du succès qu’on lui connaît au secondaire avec les inscriptions en ligne.

Halnanga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici