Côte d’ivoire / Filière Hévéa : Bédié exhorte les producteurs à soutenir les réformes du gouvernement

0
727

Filière Hévéa
Bédié exhorte les producteurs à soutenir les réformes du gouvernement
« Les réformes annoncées par le gouvernement, si elles se réalisent, permettront de garantir à long terme les revenus substantiels à tous les acteurs de la chaîne de production et de transformation de l’hevea. En conséquence, il nous reviendra de soutenir cette réforme, à travers une participation financière acquise, pour accroître les capacités de transformation des unités agricoles ou au besoin, financer la construction ou l’acquisition de nouvelles unités agro – industrielles. Le résultat d’un tel investissement se traduira par un accroissement tout au moins par la stabilisation des coûts de l’hevea », tel est l’essentiel du message livré samedi, par le Président du Pdci Rda, Henri Konan Bédié, à ses collègues producteurs de la filière Hévéa. C’était à sa résidence de Daoukro, à l’occasion d’une rencontre avec les producteurs venus de toutes les régions heveicoles de la Côte d’ivoire, après l’installation du président du secteur de Daoukro de la Cop – Hévéa (Collectif des organisations professionnelles agricoles de la filière Hévéa de Côte d’ivoire). Le Président Bédié, grand producteur de cette culture de rente, s’est réjouit du choix porté sur lui, pour parrainer l’investiture du président du secteur de Daoukro et surtout de la présence dans sa localité de tous les acteurs de la filière, pour leurs travaux. Il a rassuré les producteurs, qu’il a écouté avec une attention soutenue le point de l’évolution de la filière, qui a été fait par leur porte parole, Adi Isac et également le compte rendu de leurs travaux, présenté par le president national, Koblavi Dibi Michel. Puis, il a félicité le président du secteur de Daoukro, Bédié Kouame Marcellin et surtout le préfet de la région de l’Iffou, Koné Logbognon Jacques.  » Je voudrais rendre un hommage appuyé au préfet de la région de l’Iffou, pour toutes les actions d’encadrement et d’appui qu’il mène à l’endroit des opérateurs économiques en général et ceux de la filière agricole en particulier », a t-il dit à l’égard du préfet. Le Président Bédié a terminé en exhortant tous les producteurs à redoubler d’efforts dans le travail et surtout à prendre soin de leur organisation :  » Je voudrais vous exhorter à plus d’abnégation et de travail. Je vous invite à veiller au bon fonctionnement de notre organisation, qui est la Cop – Hévéa ». C’est l’honorable Adi Kouame Isac, député de Prikro et porte parole de la Cop – Hévéa, qui a donné les raisons de leur souhait d’echanger avec le Président Bédié :  » Les producteurs sont venus vous rendre un hommage, pour l’amour de la terre que vous continuez de partager à la nouvelle génération que nous sommes. Nous sommes venus échanger avec vous, afin de nous transmettre une dose de capacité d’expérience, qui nous permettra de tenir pendant ces moments moroses ». Et de lui présenter le sombre tableau actuel de la filière :  » Nous ne pouvons pas venir vous rencontrer sans évoquer les difficultés qui minent la filière. En plus de la chute des coûts depuis 6 ans, qui fait perdre environ 70% de revenus des producteurs, cette année, la crise a atteint son paroxysme, avec la mevente des fonds de tasse, qui se traduit par l’incapacité des usines à absorber tous les produits. Les chiffres parlent d’eux mêmes. En effet, les usines installées ont une capacité de transformation de 600 000 tonnes alors que la production nationale sera de 750.000 tonnes à la fin de cette année. Les producteurs se retrouvent avec leurs produits sous leurs bras ». Après ces échanges, le président national de la Cop – Hévéa, Koblavi Michel a remis au président Bédié, sa fiche d’adhésion en tant que membre d’honneur de leur organisation. Bien avant d’aller à la résidence du Président Bédié, les acteurs de la filière Hévéa se sont retrouvés à la préfecture de Daoukro, pour non seulement investir le président du secteur de Daoukro à savoir Bédié Kouame Marcellin et surtout partager leur vision commune, pour un avenir radieux de la filière. Le 2ème adjoint au maire, Kouakou N’Goran et le directeur régional de l’agriculture et du développement rural, Kouassi Boitin, ont salué l’esprit de rassemblement des producteurs, à travers la mise en place de la Cop – Hévéa. Koblavi Michel, le président national de cette organisation, après avoir fait le tour d’horizon du fonctionnement de la filière, a émis le voeu de la construction dans les 3 années à venir, de 10 usines, pour résoudre le problème de surproduction. Le préfet de région, Koné Logbognon, tout en espérant que ces 10 usines voient effectivement le jour, a félicité les producteurs pour leur union, car selon lui, face aux difficultés actuelles, seul l’union et l’entente, entre eux, peuvent sauver la filière Hévéa.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici