Côte d’ivoire / Kouassi Kouassikro : Les enfants initiés à la notion du partage

0
942

Kouassi-kouassikro
Les enfants initiés à la notion du partage
A l’initiative de la radio Anouanze de Kouassi-kouassikro, en collaboration avec l’ong « Communiquons Plus », dirigée par Allah Akiwa, une sortie détente a eu lieu le 05 janvier, à l’intention des enfants de la commune, dans des villages du département de Kouassi-Kouassikro. Cela, dans le souci de leur inculquer la notion du partage et du vivre ensemble. C’est donc, environ une centaine d’enfants de la commune, dont l’âge varie entre 05 ans à 15 ans, qui est allé à la rencontre de leurs camarades des contrées de leur département, pour fraterniser. Ainsi, les villages d’Ahouzankro, Bounda ont été visités, avant l’étape finale d’Adi-koffikro. Au son de la fanfare municipale, les enfants de la commune et ceux des différents villages visités ont d’abord fait connaissance. Puis, des jeux axés sur les thèmes du partage et du vivre ensemble ont eu lieu, pour renforcer la cohésion entre les gamins. La porte parole des enfants, N’Gatta Geneviève, élève en 4ème, a remercié les initiateurs pour ce brassage qui vient de se créer.  » Chers camarades enfants d’Adi-koffikro, nous enfants de la commune, sommes heureux de communier avec vous ce jour. Nos remerciements les initiateurs, pour nous avoir permis de renforcer nos liens et surtout d’en savoir plus sur des notions aussi importantes comme le partage et le vivre ensemble. Nanan Adi Koffi, chef du village d’Adi-Koffikro, nous sommes également venus, pour vous saluer chaleureusement, ainsi que votre population. Nous sommes très heureux d’être à Adi-koffikro, ce beau vilage ce matin, pour partager avec vos enfants », a-t-elle dit. Quant à Nanan Adi Koffi, chef du village d’Adi-koffikro, ému par la présence et l’ambiance que les enfants ont créés dans son village, a aussi remercié la radio Anouanze et l’ong « Communiquons plus », pour avoir choisi sa localité, pour cette activité. Il s’est réjouit que l’on apprenne aux enfants très tôt à vivre en communauté. Il a souhaité que cette initiative continue, afin que les enfants grandissent avec de bonnes dispositions. Allah Akiwa, directeur de l’Ong  » Communiquons Plus », a pour sa part, souligné que l’objectif de sa structure est de favoriser le développement en communauté. Et que les enfants constituent une priorité, dans leur fonctionnement. C’est pourquoi, ses collaborateurs et lui, mettront tout en oeuvre, pour faire de ceux de Kouassi-Kouassikro, des modèles dans l’avenir, en leur inculquant les bonnes notions de la vie. Il n’a pas omis de remercier le sénateur-maire de Kouassi-kouassikro, Bertin kouadio, pour son soutien, dans la réalisation de ce projet.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici