Côte d’Ivoire/Le mont Niangbo dans la sous-préfecture d’Arikokaha reste un site touristique méconnu

0
3519

Le moins que l’on puisse dire, est qu’une merveille existe en terme de tourisme dans la sous préfecture d’Arikokaha dans le département de Niakara. Le mont Niangbo sur lequel est implanté l’antenne de la RTI, offre au premier visiteur qui s’y retrouve par inadvertance une surprise des plus agréables. Rien à envier aux chaînes montagneuses d’Europe ou de l’Afrique du Sud. Le mont Niangbo est accessible par trois moyens. Par la route, par la voie ferrée ou par l’air, (en hélicoptère), vous pouvez accéder à ce joyau touristique naturel. Le mont Niangbo, en Tagbana  »la grosse montagne  » est est une chaîne de 07 montagnes que contourne la voie ferrée. Une fois au dessus, vous êtes accueillis par un air d’une pureté exceptionnelle. Que dire des animaux qu’y vivent ? Les plus souvent rencontrés sont les singes, les gorilles et tous les petits gibiers: (lièvres, écureuils, pangolins, aboutis, biches, gazelles, les phacochères, les oiseaux de plusieurs espèces…) D’autres se voient rarement mais existent bel et bien: les lions, les panthères, les éléphants et les hyènes dont le retour s’est fait à la faveur du déguerpissement des populations des forêts classées de la région. Que pourrait y gagner le visiteur ? Le repos, la regénéressence, la tranquillité, l’harmonie, l’élévation. Il est conseillé aux asthmatiques de prendre souvent de la hauteur, (d’escalader une montagne pour l’air qu’elle offre.

AK

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici