Côte d’Ivoire/Les résultats de la présidentielle attendus

0
429

La Côte d’Ivoire reste suspendue aux résultats de la présidentielle du 31Octobre et à la stratégie que pourrait adopter l’opposition après leur proclamation.

Déjà c’est la guerre des communiqués, un véritable bras de fer politique.

Samedi soir, le directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo a « félicité les Ivoiriens pour s’être déplacés massivement ». Le parti au pouvoir estime que l’opposition a échoué dans son appel au boycott, ajoutant que les incidents qui ont été enregistrés à travers le pays n’ont touché qu’une cinquantaine de bureaux de vote sur plus de 22 000.

Pour l’opposition, le boycott auquel elle avait appelé est au contraire une victoire. « À l’est et à l’ouest du pays, 90% des bureaux de vote ont été fermés », affirmait samedi soir Pascal Affi N’Guessan. Pour l’un des leaders de l’opposition, les Ivoiriens ont « refusé de s’associer à cette mascarade d’élection ».

La question maintenant est de savoir quelle sera la stratégie de l’opposition. Une déclaration de cette coalition de l’opposition est attendue ce dimanche en début d’après-midi.

Des voix de certains de ses membres comme celle de Simone Gbagbo appelle à la « mise en place d’un gouvernement de transition ». Un gouvernement qui selon elle « aura pour missions principales de jeter les bases d’une vraie réconciliation nationale et de créer, dans les meilleurs délais, les conditions d’une élection présidentielle, démocratique et apaisée ».

Des morts dans les violences de samedi

Les deux camps, autorités et opposition, reconnaissent qu’il y a eu des incidents et des morts. Combien ? On le saura peut-être plus tard.

Pour sûr il y a eu des zones où des barricades ont été posées, d’autres où des bureaux de vote ont été détruits. Des endroits où le vote a été perturbé ou ne s’est pas déroulé comme à Bonoua, Daoukro, Bongouanou, à Blockhauss/Abidjan, dans la capitale économique.

Ce dimanche des villes ont tourné au ralenti. Les marchés et les boutiques sont restés fermés.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici