Cote d’Ivoire/Marcel Amon Tano: « Je déplore la création du Conseil National de Transition… »

0
650

Dans une déclaration publiée ce 09 novembre 2020, Marcel Amon Tanoh, ancien ministre des affaires étrangères du Président Ouattara, passé depuis quelques mois dans l’opposition, a pris ses distances de ses nouveaux compagnons politiques. Dans cette déclaration, l’ancien cadre du RHDP affirme :

« Je déplore la création du Conseil National de Transition qui n’a aucun fondement légal et qui ravive les tensions et les risques d’affrontements. Je souhaiterais néanmoins qu’en signe d’apaisement, les personnes incarcérées soient libérées. »

Marcel Amon Tanoh en appelle au dialogue et à l’apaisement en ces termes: 

« Pour ma part, je prends des initiatives pour apporter ma modeste contribution à un processus de Dialogue et de Réconciliation inclusif, sans préalable ni conditions, en vue d’aboutir à un compromis au seul bénéfice des Ivoiriens et de la Paix dans notre pays. »

Espérons que cette déclaration reçoive un écho favorable auprès des uns et des autres, et surtout auprès des tenants de l’aile dure de l’opposition ivoirienne qui a toujours boycotté les appels au dialogue du Président Ouattara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici