Côte d’ivoire/ Pdci Rda : Ahoussou Jeannot demande aux militants d’avoir foi au parti

0
696

Pdci Rda
Ahoussou Jeannot demande aux militants d’avoir foi au parti
Le président du Sénat, Ahoussou Jeannot était le week end à Daoukro, où il a participé à la rencontre entre le président du Pdci Rda, Henri Konan Bédié et les nouveaux élus. En marge de cette rencontre, Ahoussou Jeannot a eu des échanges avec les journalistes, afin de donner son point de vue sur la vie de son parti. Ainsi, en sa qualité de vice président du Pdci Rda, il a ténu à rassurer les militants, tout en leur demandant d’avoir foi au parti.  » Apres, toutes les rencontres qui se sont déroulées ici à Daoukro à savoir les différents bureaux politiques et le 6 ème congrès extraordinaire, je constate que les militants ont renouvelé leur profession de foi au Pdci Rda. Il faut qu’ils continuent de garder cette foi, pour les échéances à venir. Lors des dernières élections régionales et municipales, le parti s’est bien comporté. La situation délicate dans laquelle se sont déroulées ces élections a prouvé la capacité du Pdci Rda à réagir dans un contexte difficile. Ainsi, la base n’a pas abandonné le parti. Il faut rester dans cette dynamique », a t-il indiqué. Le président du Sénat de Côte d’ivoire a saisi ce moment d’échange avec les journalistes, pour appeler les partis politiques à signer des engagements de paix vis à vis de la population.  » Il va falloir que tous les partis politiques se retrouvent pour prendre des engagements de paix vis à vis de la population ivoirienne. Nous constituons aujourd’hui le socle de la sécurité de la sous région, si on y prend garde et qu’il y a des troubles ici, c’est toute la sous région qui sera en danger. C’est pour cela que, en tant que président du Sénat, qui est une chambre de sagesse, j’en appelle à la sagesse de tous les partis politiques, pour qu’un accord de paix soit pris, pour un retour définitif de la paix en Côte d’ivoire », insistera t-il. Surtout, il soulignera qu’il est et restera un artisan de la paix. « En ce qui me conserne, je n’apporterai jamais mon fagot de bois, pour allumer le feu en Côte d’Ivoire. Au contraire, je serai auprès d’un puit, pour chercher de l’eau, afin d’éteindre le feu », indiquera t-il. Pour terminer, le président du Sénat a appelé les journalistes à la rescousse, afin que de part leurs écrits, ils contribuent à consolider la paix en Côte d’ivoire. « Vous avez une lourde responsabilité, aidez les politiques à forger autrement l’opinion des ivoiriens. Personne n’a intérêt que le feu s’allume en Côte d’Ivoire. J’en appelle donc à tous les politiques de se retrouver, pour faire le bilan du multi partisme et d’adopter une autre manière de faire la politique de manière paisible en Côte d’Ivoire », a-t-il conclut.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici