Côte d’ivoire / Pdci Rda : Bédié invite les candidats malheureux à être des artisans de la reconquête du pouvoir en 2020

0
748

Pdci Rda

Bédié invite les candidats malheureux à être des artisans de la reconquête du pouvoir en 2020
« Vous êtes et demeurez les artisans sur lesquels, le Pdci Rda fonde tous les espoirs, pour la concrétisation de son objectif majeur qui est la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020″, tel est la recommandation faite par le président du Pdci Rda, Henri Konan Bédié, lundi à Daoukro, aux candidats de son parti qui ont perdu les élections municipales et régionales du 13 octobre dernier. Le président du parti septuagénaire les a d’abord encouragé :  » Cela fait un peu plus d’un mois que se sont achevées les élections locales du 13 octobre 2018. Je ne pouvais attendre plus longtemps pour vous recevoir, comme je l’ai fait le 26 octobre dernier, en recevant nos candidats victorieux aux mêmes élections. C’est vous dire, chers candidats, que c’est également avec beaucoup de joie et de fierté que je vous reçois ici à Daoukro pour vous féliciter pour votre brillante participation à ces élections, dont les résultats dans beaucoup de circonscriptions ne reflètent pas la réalité des suffrages exprimés en votre faveur ». Et pour ceux qui sont dans l’attente des recours, de leur souhaiter de faire des examens de leur défaite, afin de rebondir positivement en cas de reprise des élections :  » Nous attendons les résultats des différents recours, déposés par les soins de certains d’entre vous et par des adversaires devant la chambre administrative de la Cour Suprême. Il nous reviendra de faire un examen détaillé de chacune de nos défaites et envisager les nouvelles dispositions à prendre pour les élections à reprendre dans certaines circonscriptions ». Puis, le premier responsable du parti a exhorté tout le monde à se mobiliser pour 2020 :  » Vous venez de constituer un capital politique devant nous permettre de mieux nous organiser, pour notre objectif majeur de 2020, qui est la reconquête du pouvoir d’État. Je voudrais, à cet effet, vous inciter à demeurer mobilisés et vigilants dans l’organisation et la vie de notre parti dans vos circonscriptions respectives ». Et de leur demander d’enseigner les militants et sympathisants, comment défendre les résultats des scrutins qui sont en leur faveur. Tout invitant les différents candidats malheureux à demeurer en contact avec leur base, le président Bédié a renouvelé à ceux qui sont en attente des recours, qu’il fait confiance aux instances chargés de délibérer. Pour terminer, le Président Bédié a demandé à ses hôtes, de résister aux tentatives de chantages :  » Ne cédez pas aux chantages et autres intimidations de débauchage dont ont été victimes certains de nos élus après leurs victoires. Je profite de l’occasion qui m’est offerte ce jour, pour vous lancer un appel de remobilisation et de désobéissance à ces pratiques anti-démocratiques exercées par ces membres du gouvernement et autres responsables du parti unifié Rhdp ». Bien avant lui, Maurice Kakou Guikahue, secrétaire exécutif en chef du parti, a planté le décor.  » Nos candidats qui n’ont pas pu gagner n’ont pas démérité. Les différents chiffres que nous avançons dans notre intervention sont ceux qui sont en vigueur avant le verdict des recours que nous avons introduits auprès de la chambre administrative de la Cour Suprême. Huit recours pour les élections municipales et quatre pour les élections régionales. Nous avons perdu dans 55 communes sur 105 candidatures ( 58 % ) contre 87 communes perdues en 2013 sur 128 candidats ( 70 % ) soit une progression de 12 points. En ce qui concerne les régions, le parti a perdu 11 régions pour 17 candidatures (64%) contre 8 régions pour 12 candidatures en 2013, (66%) », explicitera t-il. N’Dohi Raymond, candidat à la mairie de Koumassi et Aline Yéyé Lodugnon épse Fofana, candidate à la mairie de Sassandra, au nom des candidats défaits, ont rassuré le Président Bédié de leur engagement à poursuivre le combat.  » Malheureusement, c’est aussi avec regret que nous venons lui annoncer que nos populations ne nous ont pas retenus, malgré tous les engagements pris, et au vu de tous les moments inqualifiables que nous avons tous vécus sur toute l’étendue du territoire national. Loin, de nous décourager, cet échec programmé nous revigore pour les prochaines batailles. Nous avons vu, vécu et entendu, et nous sommes prêts à vous rapporter une victoire éclatante et méritée dans nos différentes localités », ont – ils dit au président Bédié.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici