Côte d’Ivoire/Une dizaine de forages seront réalisés pour pallier la pénurie d’eau à Bouaké.

0
1261

Voilà bientôt un mois que la ville de Bouaké et certaines autres villes de la région, telles Sakassou, Botro et Bodokro, vivent une pénurie d’eau sans précédent. Le gouvernement saisi de la question, a décidé de parer au plus pressé, en mettant à la disposition de la seule ville de Bouaké, une dizaine de forages pour atténuer les souffrances des populations, en attendant qu’une solution plus durable, soit trouvée à moyen terme, avec le raccordement du réseau hydraulique sur le Bandama à 45 km de Bouaké. << Les forages qui sont en train d’être réalisés font partie des mesures alternatives envisagées par le gouvernement à moyen terme pour soulager les populations. Au-delà de cette mesure, l’État avait déjà mis à notre disposition des camions citernes qui effectuent des rotations en ville. Avec ces forages, nous allons être en mesure d augmenter notre capacité de production pour pouvoir rétablir un minimum de qualité de service au niveau de la population, en attendant la solution définitive >>, a dit Kouadio N’guessan Konan, directeur général Sodeci Bouaké. Selon lun des techniciens de l’une des deux sociétés à charge de la réalisation de ces forages, trois jours seront nécessaires pour achever leur travail. Le reste du travail sera l’affaire de la Sodeci qui se chargera de la phase équipement, qui elle, pourrait s’étendre sur trois semaines. Reste entendu que des opérations telles, l’analyse de l’eau, les essais de pompage, vont précéder la phase équipement. Pour sa part, le préfet de Sakassou, Coulibaly Gando, préfet par intérim de la région de Gbêkê, s’est réjoui du lancement des travaux de réalisation des forages. << Je voudrais me féliciter de ces travaux. Cela démontre que le gouvernement est à l’écoute des populations. Dès que le problème s’est posé, il a mis à la disposition des populations, des citernes. C’est une marque d’attention que je voudrais saluer ici, au lancement des travaux des forages pour renforcer un tant soi peu, l’approvisionnement des populations en eau potable, à partir des installations de la Sodeci. Ce n’est pas la solution définitive, mais au moins, elle aura le mérite de diminuer les souffrances des populations >>

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici