Côte d’Ivoire/Une poignée de démobilisés dispersés par les forces de l’ordre à Bouaké

0
717


Voulant bloquer le corridor nord, des démobilisés dispersés par les forces de l’ordre

La rumeur s’était emparée de la ville drpuis hier nuit. Cette rumeur faisait croire encore une fois que des ex combattants demolisés projetaient de paralyser la ville de Bouaké ce lundi 10 décembre 2018 en bloquant les deux principaux accès,  à savoir les corridors nord et sud. Motif toujours évoqué se faire payer des primes que l’État  leur doit. Tôt ce matin, une poignée de ces démobilisés qui seraient favorable à un certain Aboudou Diakité, va tenter de se regrouper au corridor Nord de Bouaké pour mettre à exécution leur plan. Ils seront vite dispersés à coup de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre. En effet  cet autre mouvement intervient suite à la ménace des ex combattants demobilisés de la cellule 39 conduit par Aboudou Diakité, de bloquer les corridors sur toute l’étendue du territoire national pour revendiquer 18 millions de francs Cfa au gouvernement ivoirien. Ce mouvement qui n’a duré qu’une dizaine de minutes n’a pas affecté la circulation des personnes et de leurs biens, encore moins paralysé une suelconque activité dans la capitale du centre. Le  corridor est  sous contrôle des forces de l’ordre et de sécurité composée de la gendarmerie, la police, l’armée et le centre de coordination des décisions opérationnelles  »CCDO ». Les élèves du primaire eux sont retournés à la maison du fait d’un débrayage de leurs maîtres. L’on apprendra que ces derniers vont observer un arrêt de travail de sept jours à compter de ce lundi.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici