Covid-19/En Côte d’Ivoire tout n’est pas noir, mais soyons toujours disciplinés

0
769

Le traditionnel point- presse du lundi 1 er juin 2020 organisé par le Centre d’information et de communication gouvernementale a permis au Dr Edith Kouassi d’édifier la population sur la COVID-19. Dr Edith Kouassi est conseiller technique au ministère de la Santé et de l’hygiène publique.

« Le bilan s’alourdit en Côte d’Ivoire. Et le Grand Abidjan est l’épicentre de la pandémie ; même si 11 cas ont été signalés à l’intérieur dans 11 districts sanitaires. Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique affirme que l’intérieur du pays continue d’être faiblement atteint et doit le demeurer. Evitons donc de développer des foyers à l’intérieur du pays. Les données communiquées confirment l’évolution de la pandémie en dents de scie chez nous ces derniers temps avec parfois des pics importants allant de 15 à plus de 25% comme ce fut le cas le jeudi dernier. Ces données montrent une diminution du nombre d’échantillons prélevés journellement certainement due au meilleur ciblage des candidats au dépistage sur les cas fortement suspects et sur les sujets contacts des cas positifs grâce à une meilleure connaissance de la maladie »,  a-t-elle révélé.

Elle poursuivra avec la situation des guérisons. « Nous sommes entre 50 et 53% de taux de guérison. Ce taux est au-dessus de la moyenne mondiale qui est au-dessus de 40%. Le nombre de guéris est aussi supérieur au nombre de cas actifs », a-t-elle dit.

Dr Edith n’a pas manqué de rappeler que tous les domaines de la vie sont concernés, les transports en commun, les restaurants, l’éducation nationale, l’administration… Les lieux de cultes ne sont pas en reste afin d’allier spiritualité et santé physique. Elle a souligné que 33 cas de décès ont été constatés avec 34 nouveaux cas confirmés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici