Daloa/Une dame arrêtée à la maison d’arrêt et de correction avec de la drogue. 

0
148

Assurément, il y a des femmes qui ont du cran. C’est le cas de le dire pour dame Kouassi A.I, âgée de 36 ans mariée et de profession de ménagère, domiciliée à Bouaflé.

En effet, le lundi 27 mai 2024, cette dame a quitté son foyer pour venir communier avec son ex- concubin incarcéré à la maison d’arrêt et de correction de Daloa.

A en croire nos sources, ce dernier est condamné à 20 ans pour délit de plusieurs braquages. Et c’est avec ce dernier là, qu’elle entretient toujours des relations. Pour se faire, arrivée de Bouaflé le jour des faits, dame K.A.I, en plus de la nourriture qu’elle a envoyée à son chéri, avait de la drogue « Tramadol » qu’elle avait soigneusement rangé dans un bidon de poudre. Comme stratégie, elle devait jouer avec l’esprit des gardes pénitentiaires ce jour-là, pour servir cette drogue à son amant.

Malheureusement pour elle, les choses ne se sont pas passées comme prévu pour elle. Elle ignorait qu’à la rentrée de prison, il y a des contrôles. Une fois au poste de contrôle de la maison d’arrêt et de correction, les agents de garde lui ordonne d’ouvrir et goûter la nourriture qu’elle a envoyée. Après quoi, les agents procèdent à la fouille du bidon.

A leur grande surprise, ceux-ci découvrent des comprimés tramadol. Après cette découverte, les gardes pénitentiaires informent le procureur de la République près du tribunal de première instance.

Ceui-ci à son tour, confie la procédure à la Dpsd de Daloa.

Placée en garde à vue depuis le lundi dernier à la préfecture de police de Daloa, les officiers police judiciaire en charge du dossier s’attèlent à clore la procédure pour la conduire le jeudi au tribunal de Daloa.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici