Élections locales à venir/Le RDR Daoukro s’active

0
706

Faut-il aller aux prochaines élections locales en entité RDR ou en RHDP ? Telle est l’équation soumise au parti à la case à Daoukro, à laquelle El Hadj Lamine Konaté et ses soldats ont choisi d’apporter une réponse le samedi 9 juin 2018 au cours d’une réunion tenue à leur siège. D’entrée, le départemental, Lamine Konaté a dressé la lutte du parti cher au Président Alassane Ouattara dans l’antre du sphinx de Daoukro, Henri Konan Bédié. Selon lui, cette lutte a été âpre et passionnante. << Tout le monde ici, sait d’où nous venons. Le chemin parcouru n'a pas été du tout facile, mais nous avons avancé parfois au péril de notre vie. D'ailleurs plusieurs de nos militants y on laissé leur peau. Malgré tout, nous avons réussi à positionner le parti dans la région comme la deuxième force politique. La récompense n'a pas été à la hauteur des attentes des militants. Du moins, nous n'en sommes pas encore là. Et nous continuons de nous demander comment cet oubli de notre base a pu se faire. Mais comme le sage dit que tant que la marche continue, les bras ne peuvent pas arrêter de balancer, alors nous allons continuer le combat. Et comme ce combat va s'ouvrir bientôt avec les élections municipales et régionales, il faut voir quelle stratégie adopter. Faut-il aller à ces élections en RHDP ou en entité RDR >>. La balle venait d’être ainsi lancée par Lamine Konaté dans le camp des militants. Les débats ont été houleux sur deux questions concernant la municipale à Daoukro. Au final, avec 13 voix pour la participation du parti à cette élection en RHDP avec le poste de premier adjoint au maire, l’a emporté face à l’autre position de tête de liste, toujours en RHDP. Cette dernière option a recueilli 12 voix. Toutefois, les militants ont demandé qu’en cas d’accord avec l’allié naturel , le PDCI-RDA, cela soit mentionné par écrit et signé par les deux parties. À Ettrokro et Ouellé, le parti a purement et simplement choisi d’aller en entité libre. Selon les témoignages des militants venus de ces deux localités, les chances de la victoire du RDR sont très grandes. Pour l’élection régionale, la candidature de Deby Yao Benjamin à la candidature, a été annoncée. Les positions des uns et des autres n’ayant pas pu être conciliées, la question été mise en suspens. L’autre sujet d’intérêt de cette réunion, était nul doute, l’opération d’identification qui démarre dans quelques jours. Les nouveaux majeurs militants du RDR ont surtout été invités à y prendre part de façon massive. Séance tenante, une organisation a été mise sur pied en présence des commissaires politiques, dans chacune des localités du département afin de répondre aux attentes de la direction. Dans les divers, les militants se sont prononcés sur l’actualité politique de l’heure. La question d’un troisième mandat pour le Président de la République. Lamine Konaté a invité les uns et les autres à continuer de faire confiance au chef de l’État et à son aîné le Président Henri Koanan Bédié. Dans tous les cas, ils les a invités à soutenir leur champion comme ils ont toujours su le faire.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici