Football – Côte d’Ivoire : Sidy Diallo toujours aussi contesté à la tête de la fédération ivoirienne

0
812

Le football ivoirien est secoué par une crise depuis plusieurs mois. Une situation amplifiée par l’élimination des Éléphants de la Coupe du monde 2018 et la défiance de plusieurs présidents de clubs à l’égard de Sidy Diallo, le président de la fédération. Même le chef de l’État, Alassane Ouattara, s’en inquiète.

La période que traverse Augustin Sidy Diallo n’est pas la plus faste depuis son élection à la tête de la Fédération ivoirienne de football (FIF), en septembre 2011. Son premier mandat avait été embelli par un succès à la CAN 2015, une finale en 2012 et une participation à la Coupe du monde 2014. Le second est beaucoup moins reluisant.

La sélection ivoirienne a quitté la CAN 2017 au soir du premier tour, neuf mois avant de se faire maltraiter à Abidjan par le Maroc (2-0) lors de la dernière journée des qualifications pour la Coupe du monde en Russie, précipitant le départ de Marc Wilmots, nommé en mars de la même année. Et comme les ennuis volent souvent en escadrille, le patron du football ivoirien est l’objet d’une véritable fronde menée par le G42, un mouvement regroupant 38 clubs et 4 mouvements sportifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici