Côte d’Ivoire : Les jeunes appelés à être des acteurs de développement.

0
674

« Je vous exhorte à être des acteurs du développement et non des destructeurs du développement », telle a été la recommandation forte qu’a faite aux jeunes de Bongouanou, l’Inspecteur Général d’Etat, Ahoua N’Doli Théophile. C’était le 21 Mars dans un hôtel de la localité, à l’occasion des états généraux de la jeunesse du département de Bongouanou. États généraux organisés par le conseil départemental de la jeunesse, dirigé par Mlle Zadi Estelle, et qui se sont tenus durant toute la journée du lundi, en présence de tous les présidents des jeunes de quartiers et des villages de ce département. L’occasion a été donc belle, pour l’Inspecteur Général d’Etat, en tant que parrain, de donner des conseils aux jeunes de son département. « Il faut que vous apportez votre dynamisme, votre vision, votre énergie au développement de Bongouanou. Vous êtes en passe d’être des adultes. Vous représentez l’avenir de notre région, il vous faut donc contribuer à l’avancée de cette région. Dans ce sens, travaillez avec détermination, rigueur et méthode, pour faire des propositions pertinentes à l’avancée des choses ici à Bongouanou. Produisez nous un document de qualité, qui doit servir de boussole dans les actions à mener dans nos localités», leur a-t-il dit. Puis, d’exprimer sa joie de participer à ces états généraux et de féliciter la présidente du conseil départemental de la jeunesse pour cette initiative, qui selon lui, inscrit les jeunes dans un schéma constructif pour le développement de Bongouanou. Il les a rassuré de sa disponibilité à être à leur côté, afin qu’ils soient demain de vaillants acteurs du développement du Moronou. Bien avant lui, Mlle Zadi Estelle, présidente du conseil départemental de la jeunesse de Bongouanou a souligné que c’est la première fois que des états généraux de la jeunesse se tiennent dans ce département. Selon elle, à travers le thème retenu : « Quelle contribution optimale de la jeunesse au renouveau économique, social et politique du département », c’est une opportunité offerte à ses camarades jeunes de s’asseoir, réfléchir, faire le diagnostic des problèmes qui minent le département et envisager l’avenir avec espoir. Dans ce sens, elle a indiqué que des propositions de solutions seront apportées aux problèmes sur la base des réalités quotidiennes et toutes ces propositions seront contenues dans un livre blanc, qui sera remis à tous les cadres. Le préfet de la région du Moronou, préfet département de Bongouanou, Mme Akasson Bernadette, a saisi cette perche, pour fustiger l’incivisme qui gagne les populations et particulièrement les jeunes. Elle a donc demandé à la jeunesse du département dont elle a la charge, de poser des actes pour non seulement le développement de leur région, mais surtout des actes qui doivent servir d’exemple dans leur comportement vis-à-vis de leurs aînés et des institutions et biens de l’Etat. Edgar Yeboue Photo Légende : Ahoua N’Doli en compagnie du corps préfectoral, pose avec les représentants des jeunes du département de Bongouanou

E Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici