Katiola/Un élève de 6è se donne la mort par pendaison

0
352

Il se nommait Coulibaly Nagnintchin Roger 17 ans , en Classe de 6è 4 au collège moderne de Katiola. Il s’est suicidé par pendaison à son domicile le Lundi 24 Février 2020 dernier.

Selon les témoignages à notre possession, les faits  remontent dans la soirée, précisément entre 14 heures et 17h le  jour du drame.  A en croire un de ses frères en classe de 3e au collège Thomas D’AQUIN de Katiola, avec qui il partage la maison qu’ils louent au quartier Gbédékaha 2, ils se seraient séparés aux environs de 14 heures.

Coulibaly Emmanuel, le frère du défunt suicidé qui s’est confié à nous, précisé  q’avant de se rendre à l’école pour un devoir d’histoire-géographie, il aurait échangé avec son petit frère lui demandant s’il n’avait pas cours cet après-midi là. Il aurait affirmé ne pas avoir classe ce dit soir.

Sans se douter d’un quelconque plan de suicide en instance, le candidat au Bepec prochain ne s’était pas rendu compte du mensonge de son frère. Il a bien sûr cours les lundis soirs. De retour de l’école vers 17 heures, Coulibaly Emmanuel entre dans la maison et trouve la porte de la chambre qu’ils partagent, condamnée. IL aurait frappé à la porte en vain.

Un peu confus, a-t-il dit, il serait passé voir à travers la fenêtre. Macabre! Il aperçoit son jeune frère les pieds pendants, une corde nouée au cou et à la charpente de la maison.

Paniqué, notre témoin serait allé voir un de leurs voisins, qui lui aurait conseillé de se rendre au commissariat. La police alertée, des éléments du commissaire Lasme sont allés faire le constat avant d’envoyer le corps à la morgue. Le petit Coulibaly Nagnintchin Roger qui se serait engagé dans la pratique de l’islam depuis environ trois mois, aurait laissé une note écrite en malinké, demandant à sa mère d’aller à la mosquée pour la pratique de l’islam. Et quant à lui, le moment était venu pour son départ pour le monde des mort.

Les parents du défunt venus D’Angolokaha, dans le département de Niakara, ont transféré le corps dans son village natal où il a été inhumé le Mardi 25 Février 2020.

Pour précision, Coulibaly Roger partageait le local avec quatre de ses frères. Traumatisés par ledit drame, ils ont trouvé refuge chez un voisin de bonne volonté, avant de trouver un autre logement pour y aménager.                        

Assemian Navenko 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici