Korhogo/Purga 2, volet coton : L’inter-coton et la Fédération des producteurs de coton sur le terrain de l’information et de la sensibilisation

0
163

Dans l’attente de l’acquisition et de la livraison prochaine d’engrais et herbicides,  de la création et la réhabilitation de pompes hydrauliques et de retenues d’eau, de la création et l’équipement d’un centre de prestation de service agricole mécanisé à Dianra, l’entretien de pistes cotonnière,  de bâches de protection et de balances numériques qui constituent, entre autres, les composantes du programme d’urgence de soutien aux filières agricoles impactée par la Covid-19 (Purga 2), Soro Moussa et Silué Kassoum respectivement président du conseil d’administration de l’Organisation interprofessionnelle agricole de la filière coton de Côte d’Ivoire (Inter-coton), et directeur général de la Fédération des producteurs de coton de Côte d’Ivoire (Fpc-Ci), ont déjà investi le terrain.

A cet effet, cinq équipes se sont partagé une quarantaine de localités du bassin cotonnier et ce, du lundi 25 au samedi 30 juillet 2022.Lesquelles équipes étaient composées d’administrateurs-producteurs de l’Inter-coton et d’administrateurs de la Fpc-Ci.Objectifs : présenter le projet Purga 2 aux producteurs de coton, sensibiliser ceux-ci en vue de son adoption tout en s’assurant de leur implication dans sa mise en œuvre.

Messieurs Soro et Silué ont aussi expliqué à leurs interlocuteurs que les nouveaux prix du coton au titre de la campagne 2022-2023 qui connaissent une augmentation de 10 FCfa (310 FCfa/kg pour le 1er choix et 285 FCfa/kg pour le deuxième choix) par rapport à la dernière campagne, restent les plus élevés de la sous-région. Les deux chefs de délégation ont salué le gouvernement pour avoir accordé une subvention de 29 milliards de francs CFA pour permettre de maintenir les prix des intrants de la dernière campagne et ce, dans un contexte de prix élevés des intrants. Sur cette base, les prix de cession des intrants aux producteurs de coton sont : le sac de 50 kg NPK est fixé à 13 850 FCfa et celui de Urée à 14 750 FCfa le sac.

Brandissant une note du Conseil du coton et de l’anacarde (Cca) interpellant sur des velléités de vente de l’engrais, ils ont remis une copie de cette note aux producteurs de coton. Non sans les sensibiliser à utiliser les intrants à bon escient. Avant de les mettre en garde et les inviter à apprécier à sa juste valeur cet important appui financier du Président de la République, Alassane Ouattara, et de son gouvernement dirigé par le Premier ministre Patrick Jérôme Achi, pour contenir l’impact de la hausse des prix des intrants sur les producteurs et améliorer leurs revenus.

Le président du conseil d’administration de l’Inter-coton, Soro Moussa, et le directeur général de la Fpc-Ci, Silué Kassoum ont également fait savoir aux producteurs que l’Etat de Côte d’Ivoire leur a offert 4,390 milliards FCfa dans le cadre de l’appui à la filière coton face aux effets néfastes de la Covid-19.Pour clore, ils ont dit que seuls les producteurs et coopératives qui remplissent un certain nombre de critères en termes de bonne gouvernance, de productivité et de production, entre autres, pourront bénéficier de ce fonds.

Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici