Ce fut simplement une soirée cauchemardesque pour le Real Madrid, éliminé en huitième de finale de la Ligue des champions après sa défaite à domicile contre l’Ajax.

Cauchemardesque. Historique. Incroyable. Les superlatifs manqueront certainement après cette soirée au Santiago Bernabeu. L’Ajax a humilié le triplé champion d’Europe en titre ce mardi soir avec une très large victoire sans aucune contestation possible. Après avoir perdu deux Classicos, le Real Madrid se devait de réagir en Ligue des champions. Les Merengue sont totalement passés à côté de leur rencontre. Distancés en Liga, les hommes de Santiago Solari misaient tout sur la Ligue des champions cette saison, puisqu’ils étaient triple champions d’Europe en titre, et sont finalement passés à la trappe. Privés de Sergio Ramos, suspendu, les Merengue se sont écroulés sur leur pelouse.

Une soirée cauchemardesque pour le Real Madrid. La première période des Merengue a été un véritable enfer. Pourtant, les hommes de Solari ont entamé la rencontre avec des bonnes intentions. Ils ne voulaient pas se contenter du match nul et ont tenté de mettre leur jeu en place. D’ailleurs, le Real Madrid a été le premier à se montrer dangereux. Laissé seul au second poteau, Varane a vu son ballon repris de la tête heurter la barre transversale d’Onana. Mais en quelques minutes, le match a viré au drame pour le Real Madrid. Sur un contre bien mené, Ziyech a ouvert le score. Buteur au match aller, le Marocain, deuxième meilleur buteur de l’Ajax en championnat, a bénéficié du bon travail de Tadic. Le centre en retrait du Serbe était d’une justesse absolue tout comme le plat du pied du Marocain.

Perturbé par cette ouverture du score, le Real a tenté de réagir. Varane, une nouvelle fois oublié, n’a pas mis assez de puissance dans sa reprise du gauche, tandis que la frappe de Kroos est passée loin du cadre. Mais c’est finalement l’Ajax qui avait besoin d’un deuxième but pour se qualifier qui a de nouveau fait trembler les filets. Encore une fois sur un excellent travail de Tadic. Le Serbe a trouvé Neres qui a ajusté Courtois avec un piqué. Le bronca du Santiago Bernabeu s’est alors fait entendre. Les supporters du Real Madrid attendaient une réaction de leur entraîneur, du coaching et il a eu lieu malgré lui. Comme si cela ne suffisait pas, la soirée du Real Madrid a encore plus viré au cauchemar. Lucas Vazquez puis Vinicius Junior sont sortis sur blessure, remplacés par Bale et Asensio.

En seconde période, le Real Madrid était revenu avec de meilleures intentions. Benzema, Asensio et Bale ont eu des petites occasions de marquer. Mais l’Ajax était tout simplement trop fort. Porté par un Tadic, en véritable chef d’orchestre, qui a tenté de délivrer une troisième passe décisive en vain, les Néerlandais ont tué le suspense. Le Serbe, qui a vu ses coéquipiers manquer des occasions de tuer le match, a fait le boulot lui-même. Tadic a trouvé la lucarne de Courtois avec une frappe enroulée du pied gauche.

Dans la foulée, Asensio a redonné un peu d’espoir au Real Madrid en marquant d’une frappe instantanée. Il fallait alors marquer encore deux fois pour le Real Madrid afin de se qualifier. Mais à peine une minute plus tard, Schöne a définitivement douché les espoirs du triple champion d’Europe en titre en inscrivant un magnifique coup franc dans la lucarne de Courtois, pas exempt de tout reproche. Le Real Madrid est à terre. Marcelo et Keylor Navas sont incrédules sur le banc de touche et l’ont compris : le règne du Real Madrid touche à sa fin. Une page de l’histoire du football européen se tourne et de celle du Real Madrid. La fin de cycle est annoncée. La fin de saison sera longue pour les Merengue qui n’ont plus rien à jouer après cette élimination en C1.


Real Madrid-Ajax Amsterdam : 1-4
Les buts : Asensio (70e); Ziyech (7e), Neres (18e), Tadic (62e), Schöne (72e)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici