Niakara/Déjà plusieurs plantations d’anacarde ravagées par les feux de brousse.

0
94

Connaîtra-t-on jamais les causes des feux de brousse qui ravagent les plantations d’anacarde à Niakara ? Pour sûr avec le démarrage effectif de la campagne 2020 qui a vu le prix bord champ de la noix de cajou être relevé de 25 F CFA, chose qui devait mettre du baume dans le cœur des producteurs, cela ne sera hélas pas le cas pour bon nombre d’entre eux.

Dame Kone Amoin et le sieur Kone Kanapan qui font partie de ces infortunés producteurs sont inconsolables en ce moment. Leurs champs d’anacarde ont été complètement décimés par un terrible feu brousse. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls qui ne connaîtront pas cette année, la joie d’être producteurs .

On dénombre plus d’une trentaine de champs brûlés dans le département de Niakara. Les feux de brousse représentent donc un véritable danger et méritent qu’on y prête attention. Les causes sont multiples, mais on retiendra pour l’essentiel , la non maîtrise des pare- feux qui selon Kone T, ( producteur) doivent se faire à 20 mètres autour du champ, et non à 2 où 5 mètres comme on le voit actuellement. On note également la négligence des paysans dans le traitement des mauvaises herbes  de sorte qu’ une fois à l’intérieur, le feu se répand facilement. L’une des raisons qui fâche c’est les feux de brousses dus à un dilettantisme de certaines personnes. Aussi note-t-on par moment la jalousie de voir le voisin réussir sa campagne.

Face ces comportements fâcheux, il convient de mener une véritable campagne de sensibilisation pour mettre fin aux feux de brousse. Et les pyromanes devraient subir la rigueur de la loi.

Gnakouri Tostao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici