Odiéné/Le nombre de grossesses à l’école inquiète de plus en plus les populations

0
736

La direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle d’Odiéné a annoncé, mercredi, lors d’une réunion de rentrée, un total de 91 cas de grossesses enregistrés pendant l’année scolaire 2017-2018 à Odiéné et appelle les parents d’élèves à un meilleur suivi des élèves pour réduire le phénomène.

Soro Brahima, l’un des responsables des services sociaux de la direction régionale de l’éducation nationale révèle que « Vu la croissance du nombre de grossesses en milieu scolaire, nous sommes inquiets. C’est pourquoi nous portons ces chiffres à votre connaissance pour que chacun s’approprie le suivi des élèves pour réduire ou éradiquer les grossesses à l’école à Odiéné ».

Selon lui, le nombre de grossesses ne cesse d’augmenter d’année en année. Année scolaire 2015-2016, l’on a enregistré 35 cas de grossesses, 2016-2017, 58 cas, dont un cas au primaire et 2017-2018, 91 cas dont six au primaire. Ce qui est inquiète les responsables en charge de l’enseignement à Odienné.

Mais pour les parents d’élèves, la croissance des grossesses peut être liée au manque d’enseignants car un enfant qui a six heures de cours, s’il se retrouve dans la cour de l’école sans enseignants, il ne rentrera pas à la maison mais peut emprunter d’autres chemins.

Et pour leur donner raison, l’on apprend que dans les deux lycées modernes 1 et 2, des élèves de sixième parviennent en classe de 3e sans professeur dans certaines matières clées, notamment en français, anglais, physique- chimie, maths ou de SVT.

Momo Espoir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici