Présidentielle au Mali/02 favoris se dégagent

0
585

À Bamako, les deux principaux candidats à la présidentielle malienne mobilisent les foules

La Commission électorale malienne a retenu vingt-quatre candidats pour le premier tour du scrutin présidentiel du 29 juillet 2018 mais brahim Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé se dégagent du lot.

Plus de 60 000 personnes ont assisté, dimanche 8 juillet, à Bamako au premier meeting de campagne du chef de l’Etat malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), alors que son principal rival à la présidentielle du 29 juillet, Soumaïla Cissé, mobilisait également une foule de nombreux partisans. Vingt-quatre candidats se présentent à cette élection dont la campagne a été lancée samedi.

Le président Keïta, 73 ans, élu en 2013, a été ovationné dimanche par ses partisans rassemblés dans un stade de Bamako. « Je me présente pour ma succession, pas par amour du pouvoir mais par amour pour ce pays, pour sa sécurité et sa stabilité », a affirmé IBK en langue bambara, vêtu d’un boubou et d’un bonnet blancs. Il a demandé à ses partisans de « rester mobilisés pour la victoire ».

Le moins que l’on puisse dire est que cette élection déchaîne des passions. Déjà au soir du 29 juillet, un des enjeux sera le taux de participation. Le ord du pays soumis à de nombreuses attaques terroristes pourra-t-il vaincre la peur pour se rendre massivement aux urnes ?

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici