Prêtes pédophiles en Pennsylvanie/Le soutien du pape aux victimes

0
666

« Deux mots expriment les sentiments face à ces crimes horribles : la douleur et la honte », commence le texte rédigé par le porte-parole du Saint-Siège.

D’ordinaire plutôt lisse, la communication vaticane, même si elle s’est fait attendre sur ces nouveaux scandales dans l’Eglise américaine, est cette fois-ci plus limpide. Le Saint-Siège prend très au sérieux le rapport du grand jury de Pennsylvanie, peut-on lire dans son communiqué et condamne « des actes qui ont trahi la confiance et ont volé aux victimes leur dignité et leur foi ».

Concernant la question de la prescription des crimes sexuels, viols ou attouchements, le Saint-Siège tient aussi à saluer les efforts pour les réformes entreprises par l’Eglise catholique américaine depuis les années 2000, notant qu’aucun cas ne remonte après 2002.

Dans ce texte le Vatican rappelle également la nécessité de se conformer à la justice civile et l’obligation de dénoncer les cas d’abus sur mineurs.

Nouveau scandale

Pour son porte-parole, le pape François comprend combien ces crimes « peuvent secouer la foi et l’esprit des fidèles américains », que ce soit dans l’Eglise ou toute la société.

La révélation des scandales pédophiles dans l’Eglise américaine est une nouvelle épine dans le pied du souverain pontife, lui qui a déjà dû affronter ces derniers mois les dossiers noirs de l’Eglise chilienne.

Sources Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici